Crédit photo :

Un album posthume en hommage à Bob Bissonnette

| | ,

Patrick Bissonnette rend hommage à son frère en achevant la production de l’album Temple de la renommée.

Avant son départ hâtif il y a cinq ans, le populaire chanteur Bob Bissonnette travaillait sur la production de l’album Temple de la renommée, qui mariait ses chansons rock avec des airs symphoniques.

Cinq ans plus tard, son frère Patrick Bissonnette, avec l’aide du musicien Patrice Painchaud, a décidé d’achever le projet de son défunt frère en terminant la production de l’album.

« Bob rêvait d’un album rock symphonique, il rêvait d’entendre ses paroles sur du violon, de la trompette, du piano… Je suis donc allé chercher l’un des gars les plus talentueux au Québec, voire au monde, avec qui Bob voulait travailler, un gars qui avait une vision à la Bob : Think Big! » – Patrick Bissonnette, à propos de l’aide de Patrice Painchaud

Disponible depuis le 15 octobre dernier, l’album intitulé Temple de la renommée regroupe dix chansons, qui sont jumelées avec des airs symphoniques, dont certaines sont inédites. Un mélange quelque peu surprenant, mais ô combien satisfaisant!

« Mon frère ne faisait pas de projets inachevés. Tout ce qu’on a fait, c’est terminer ce qu’il a commencé, avec ce qu’il a laissé. Tout vient de lui, les chansons sont celles qu’il a choisies, les voix sont celles qu’il a enregistrées spécialement pour ce projet. On rend seulement honneur à son ambition, à ses rêves, et surtout à ses fans crinqués. On veut continuer d’entendre Bob jouer dans les arénas et dans les partys. Bob a toujours voulu faire quelque chose de grandiose, d’épique et de puissant. Chaque chanson a son univers cinématographique », confie Patrick Bissonnette.

Quelques jours avant la sortie de l’album, plusieurs intervenants du monde du hockey ont rendu hommage au regretté chanteur dans une vidéo des plus touchantes que pouvez voir ici.

L’album posthume de Bob Bissonnette, Temple de la renommée, est disponible depuis le 15 octobre dernier sur toutes les plateformes numériques

Alexis Savoie

Présentement étudiant en Communication à l'Université de Sherbrooke, Alexis a toujours affectionné l'écriture. Passionné de littérature, de cinéma, de musique et d'art, il souhaite avant tout partager son amour de l'univers culturel québécois.

Précédent

Lary Kidd, 20Some et Loud : un trifecta redoutable

« Dune » : aux frontières du subconscient

Suivant