Crédit photo : © Laurent Corbeil / Projection · Culturel

Revivre avec Les Cowboys Fringants

| | , ,

Qui de mieux que Les Cowboys Fringants pour clôturer la deuxième soirée de la 34e édition du Festival des montgolfières de Gatineau. Dans une ambiance festive et déchaînée, des milliers de spectateurs renouaient avec le célèbre groupe québécois.

Pour la première fois depuis belle lurette, Les Cowboys Fringants étaient de passage à Gatineau, vendredi soir, dans le cadre du Festival des montgolfières, un événement très attendu dans la ville année après année.

Disons que les grandes attentes ont vite été comblées avec une série d’interprétations à la hauteur du talent du groupe musical. Le tout a commencé en force avec En business, Maisons toutes pareilles et Bye Bye Lou.

Dès les premières notes des différents classiques présentés vendredi soir, les festivaliers s’en donnaient à cœur joie, ayant en prime une bonne bière à la main. Outre le retour sur scène après plus d’une dizaine de chansons, qui a été l’élément clé de la soirée, un autre moment a attiré l’attention. En effet, les favoris de la foule ont été en mesure de se rapprocher de leur communauté en répondant à la demande d’un membre du public qui avait confectionné une pancarte uniquement pour entendre le morceau Mon chum Rémi.

Pour conclure une soirée réussie du début à la fin, c’est sous une pluie de lumières et de téléphones que les chanteurs ont pu être accompagnés lors des morceaux l’Amérique pleure et Les étoiles filantes. Une prestation sonore qui mérite définitivement une bonne note et qui aura certainement donné envie à de nombreux festivaliers de revenir à l’événement pour les prochains jours à venir.

Rappelons que la 34e édition du Festival des montgolfières de Gatineau se déroule depuis ce jeudi et se terminera, dimanche soir, avec notamment au menu le talentueux rappeur Fouki, accompagné par ses amis.

Jean-Philippe Doucet

Oeuvrant dans le domaine sportif depuis maintenant plus de trois ans, Jean-Philippe tente de joindre sa passion des communications pour en faire profiter le domaine culturel ! En plus de son bagage dans le domaine sportif, Jean-Philippe est actuellement étudiant en sciences de la communication à l'université de Montréal et a un intérêt marqué pour le showbizz québécois.

Précédent

Rayonner le country avec Matt Lang

Découverte PC : douceur aux oreilles avec Carla Chanelle

Suivant