Crédit photo : © Laurent Corbeil / Projection · Culturel

Mike Ward : rire pour le meilleur et pour le pire

| | , ,

Le 23 septembre dernier, Mike Ward faisait son apparition sur la scène du Théâtre Gilles-Vigneault dans le cadre de sa tournée du spectacle Noir.

La grande salle du Théâtre Gilles-Vigneault a chaleureusement accueilli le public enthousiaste de Mike Ward en un jeudi soir pluvieux. Il va sans dire que les spectateurs étaient de bonne humeur, prêts à revoir l’un de leurs humoristes préférés en chair et en os.

À peine avait-il mis le pied sur scène qu’un homme dans le public lui a crié : « T’es le meilleur! » L’interaction entre l’humoriste et son public a rapidement mis une belle ambiance de complicité.

Mike Ward
© Laurent Corbeil / Projection · Culturel

Une réputation qui le précède

On le sait avant même de s’assoir dans les sièges de la salle : Mike Ward n’a pas de filtre et personne n’échappe à son humour. Il tâte le terrain un peu en demandant si le public était susceptible. Non? Tant mieux, sinon, nous étions au mauvais endroit.

L’humour de Mike Ward frôle l’inacceptable, ignore le politically correct et jette un regard simpliste sur la société et la vie de tous les jours. Et on aime ça. 

Reconnu pour ses numéros audacieux, Ward ne déçoit pas, mais il faut être capable de prendre le tout avec un grain de sel. Il affirme lui-même durant le spectacle qu’il ne fait pas la différence entre ce qui se dit, et ce qui ne se dit pas.

Il fait simplement une analyse honnête de ce qui se passe autour de lui, sans se tourner la langue sept fois et pose des réflexions qu’on n’ose plus, de peur de froisser quelqu’un. 

Un petit plaisir quasi-coupable

Mike Ward
© Laurent Corbeil / Projection · Culturel

Assister à un spectacle de Mike Ward, c’est un peu comme écouter du true crime pour le plaisir. On se sent comme on ne devrait pas être fascinés par les meurtres, mais on ne peut s’en empêcher pour une raison quelconque. En l’écoutant, je me demandais si c’était correct de rire tant c’est un humour noir et sans gêne.

Le talent de Mike Ward repose vraiment dans sa capacité de créer un espace où les tabous sont comiques, et où c’est correct de rire à l’encontre des attentes de la société. Il nous permet de se donner du lousse durant environ 1h30 et d’accepter que nous sommes tous humains. 

Une chose est certaine, Mike Ward est un excellent choix pour sortir, décompresser, oublier un peu les attentes de plus en plus complexes de la société et rire sans retenue.

Mackenzie Sanche

Une amoureuse des arts, de l'écriture, de la photographie et de la vidéo, sans oublier des animaux et de la nature, Mackenzie vient tout juste de terminer ses études collégiales en journalisme et continue son parcours à l'Université Concordia. Elle cherche tout simplement à vivre de ses passions et à relever de nouveaux défis.

Précédent

Découverte PC : Five Roses, à la conquête du pays

Femmes: un premier single percutant depuis sa sortie de Star Académie

Suivant