Crédit photo : © Jean-Simon Marchand / Projection · Culturel

Une soirée de clôture réussie pour les GFT

| | ,

C’est dimanche soir, en clôture de l’édition 2021 des Grandes Fêtes Telus que Charlotte Cardin était présente à Rimouski pour offrir une toute première performance sur scène depuis la sortie de son dernier album. D’ailleurs, la Montréalaise a également mentionné que c’était une première présence estivale pour elle dans la région du Bas-Saint-Laurent.

Lors de cette soirée toute féminine, c’est Véronique Bilodeau, artiste locale qui s’est produite en première partie de la chanteuse tant attendue de tous. Après avoir bien réchauffé la foule pendant un 45 minutes, c’est sous les nombreux cris d’hystérie des gens présents sur place que Charlotte a fait son entrée sur scène en interprétant Passive agressive.

L’artiste âgé de 26 ans s’est illustrée pendant près de 70 minutes, avec un spectacle qui était dédié à son tout nouvel album, Phoenix, sortie le 23 avril dernier. Daddy, Phoenix, Good girl, Sex to me, Sad Girl, Je quitte et Meaningless ont fait partie des nombreux morceaux au rendez-vous lors de la soirée.

Les spectateurs en délire, tous étaient réunis pour acclamer Charlotte dans son grand retour. La vedette de la soirée est revenue sur scène en toute fin de prestation pour clôturer sa visite à Rimouski avec Cris fous n’importe où, Good Girl et Faufile.

Au total, c’est 14 000 festivaliers qui ont été présents pour l’édition 2021 des Grandes Fêtes Telus. Les quatre soirs de spectacles ont été très certainement appréciés de plusieurs, permettant ainsi aux festivaliers de retrouver leurs artistes préférés dans un contexte rassembleur et festif.

Jean-Simon Marchand

La culture québécoise, c’est sa passion. Que ce soit en musique, humour, télévision ou même cinéma, Jean-Simon est toujours présent lorsqu’il s’agit de quelque chose touchant le monde artistique québécois. Passionné par le monde du showbizz, il ne fait que transmettre ce qui le passionne.

Précédent

Le prochain Stand-Up : les candidats de la saison 2 sont connus

Mégantic, un train dans la nuit : une bande dessinée en l’honneur des victimes de la tragédie

Suivant