Crédit photo : © Noémie D. Leclerc

Un sentiment de liberté pour le premier album d’Apophis

| | ,

Natif de la région de Québec, le groupe musical formé d’Alexandre Martel, son frère Cédric et Pierre-Emmanuel Beaudoin a lancé, ce vendredi, un premier album en carrière. Un projet composé de six chansons qui sauront détendre un auditoire au grand complet, en les berçant par un air reposant.

Connu dans l’industrie comme un réalisateur de disques de première ligne au Québec, Alexandre Martel dévie un peu de son élément habituel pour la sortie de ce premier album auprès de ses compagnons Cédric Martel et Pierre-Emmanuel Beaudoin. La formation musicale Apophis attendait ce moment avec impatience, eux qui avaient au préalable dévoilé deux des six morceaux de ce grand projet.

De grandes pointures de la musique ont fait affaires avec Alexandre Marel, dont les Hubert Lenoir, Keith kouna, Tire le Coyote, Lou-Adriane Cassidy et Ariane Roy de ce monde. Cette fois-ci, c’est via la transmision de sa musique que le réalisateur de disques veut faire parler de lui, dans un hymne à la joie.

On prendra de l’avance plus tard

À travers sa planification de contenu en avant-scène du grand dévoilement d’aujourd’hui, le groupe avait rendu disponible la chanson On prendra de l’avance plus tard, un morceau qui avait déjà attiré l’attention pour les bonnes raisons. En effet, un air de détente peut se faire entendre dès les premières paroles du vidéoclip et jamais ce sentiment se perd au cours de l’écoute.

Jugez par vous-mêmes en écoutant cette chanson d’Apophis.

Une liste de lecture à découvrir

© Gaspard Eden

De brillantes compositions, une cohésion naturelle et des textes savoureux, tous des éléments pour donner goût dans l’univers musical des artistes à travers leurs six morceaux du jour.

1. Apophis

2. On prendra de l’avance plus tard

3. D’Argenson

4. Maurais live

5. Autre chose

6. Aller-retour

Jean-Philippe Doucet

Oeuvrant dans le domaine sportif depuis maintenant plus de trois ans, Jean-Philippe tente de joindre sa passion des communications pour en faire profiter le domaine culturel ! En plus de son bagage dans le domaine sportif, Jean-Philippe est actuellement étudiant en sciences de la communication à l'université de Montréal et a un intérêt marqué pour le showbizz québécois.

Précédent

Meghan Oak lancera une version acoustique de son plus grand succès

Inspiration PC : dénoncer la crise du logement en chanson avec Sin and Swoon

Suivant