Crédit photo : Capture d'écran : Vimeo / Ky Nam Le Duc

Le meilleur pays du monde sera de passage à Montréal

| | ,

Le long métrage Le meilleur pays du monde sera de passage à Montréal au cinéma du Musée avec la présence du réalisateur Ky Nam Le Duc le 3 septembre à 19h. Les spectateurs présents seront en mesure de lui poser des questions après la diffusion du film.

Affiche officielle du film

Le meilleur pays du monde est son deuxième long métrage et met en vedette Nguyen Thanh Tri, Mickaël Gouin et Stanley Junior Jean-Baptiste.

Au cœur de l’hiver, dans un avenir pas si lointain, un gouvernement d’extrême droite prend le pouvoir et une province ferme ses frontières; la sécurité et la subsistance des réfugiés et des immigrants sans statut sont en jeu. Plusieurs tentent de fuir et une femme de ménage laisse son jeune fils chez son employeur trentenaire avant de s’effacer sans laisser de trace. Avec l’aide d’un ex-beau-père, lui-même ancien réfugié vietnamien, ces hommes tentent de résoudre le mystère de cette disparition.

Description du film selon le communiqué

Ce drame d’une durée de 150 minutes a récolté différents prix dans des festivals à l’international, dont Stockholm Independent Film Festival (Meilleur film étranger), Philadelphia Asian American Film Festival (Meilleur film) ainsi que le Prix du Public du Reelworld Film Festival de Toronto.

En 2018, Ky Nam Le Duc avait dévoilé son tout premier long-métrage qui s’intitulait Oscillations, une très bonne fiction selon les commentaires.

Il a également réalisé les courts métrages Terre des Hommes, Poudre, West Coast Québec. Tous des films qui ont représenté le Québec lors de festivals internationaux.

Marc-André Fortin

Véritable passionné de la culture québécoise, Marc-André voit dans ce projet, une chance de pouvoir transmettre un peu de sa passion à toute personne qui s’y voit intéressée. Que cela passe par les séries télévisées, les chansons québécoises ou les humoristes, il aimerait que les jeunes se reconnaissent et s’accrochent à ce qui est fait ici.

Précédent

Découverte PC : du talent à revendre pour Maude Audet

Festival Cinemania : un premier film québécois en ouverture

Suivant