Crédit photo : © Jean-Simon Marchand / Projection · Culturel

Un retour grandement apprécié au Festif!

| | ,

C’est mercredi dernier que le Festif! de Baie Saint-Paul entamait la présentation de sa 12e édition. Bien que celle-ci soit présentée dans une nouvelle formule cet été, les avis sont unanimes: son retour est grandement apprécié chez les festivaliers.

Un retour à la normale

Même si la capacité des festivaliers accueillie sur les sites est limitée par les nombreuses restrictions sanitaires, la disposition des différents sites mis en place par l’organisation permettait de tenir l’événement dans une formule intime. Alors que l’ambiance était de la partie, que le mètre de distance entre chaque bulle-groupe était respecté et que les décors étaient à couper le souffle, tout laissait croire qu’on assistait à un événement présenté dans un monde tout à fait normal.

Un spectacle électrisant

Après deux ans d’absence, Louis-Jean Cormier était de retour cette année pour présenter à son public non seulement un, mais bien deux nouveaux albums. C’est dans une ambiance électrisante qu’il s’est présenté sur scène pour exécuter les créations de ses deux derniers projets, Quand la nuit tombe (2020) et Le ciel est au plancher (2021).

© Jean-Simon Marchand / Projection · Culturel

Nul besoin de vous spécifier que les 60 minutes allouées pour la présentation du spectacle n’étaient pas suffisantes pour présenter au public ses 20 nouveaux morceaux, en plus de revisiter ses grands succès. C’est dans une ambiance qui était à la fois respectueuse, mais également à la fête que les festivaliers ont pu se laisser entrainer par les douces mélodies de l’auteur-compositeur-interprète.

© Jean-Simon Marchand / Projection · Culturel

Festivalier fébrile, l’artiste âgé de 41 ans a offert une performance sans précédent. Alors qu’une majeure partie de ses morceaux est consacrée à l’instrumentale, en passant par de l’électro, du jazz ambiant, du piano et des harmonies vocales, il était difficile pour les gens présents sur place de ne pas être comblés après cette représentation de l’artiste.

Vincent Vallières en formule solo

Tout juste avant l’entrée en scène de l’auteur-compositeur-interprète, c’est la jeune Ariane Roy qui est venue mettre la table sur la scène Radio-Canada. Nommée révélation 2021-2022 par Radio-Canada, elle a présenté au public les morceaux de son EP intitulé Avalanche, sorti au cours de l’année 2020. La révélation en a également profité pour présenter quelques morceaux qui devraient se retrouver sur son prochain EP. Émergente dans le milieu, elle a été très bien accueillie par le public et en a certainement étonné plusieurs.

© Jean-Simon Marchand / Projection · Culturel

En formule solo, le Magogois Vincent Vallières s’est présenté sur la scène Radio-Canada pour un spectacle qui s’est avéré être différent, soit en formule solo. Dans le cadre de la sortie de son plus récent album Toute beauté n’est pas perdue, le 9 avril dernier, c’est en formule solo que l’auteur-compositeur-interprète s’est présenté dans la région. En toute intimité, assis sur des bottes de foin, c’est dans cette ambiance conviviale que les festivaliers ont pu échanger et écouter, au travers les différentes chansons, le parcours de vie de l’artiste.

© Jean-Simon Marchand / Projection · Culturel

Alors que bon nombre d’artistes ont déjà foulé les différentes scènes du festival, l’événement Festif! est toujours en cours et ce, jusqu’au 25 juillet.

Jean-Simon Marchand

La culture québécoise, c’est sa passion. Que ce soit en musique, humour, télévision ou même cinéma, Jean-Simon est toujours présent lorsqu’il s’agit de quelque chose touchant le monde artistique québécois. Passionné par le monde du showbizz, il ne fait que transmettre ce qui le passionne.

Précédent

Le prochain stand-up : retour sur une belle première saison

Festival Juste pour rire: Matthieu Pepper et Jo Cormier ont assuré l’animation

Suivant