Crédit photo : © Josh Alexander

« Gone Blind » de Josh Alexander : un single pour les jours d’été

| | ,

Josh Alexander a sorti hier son deuxième single en carrière ; « Gone Blind » est une chanson entraînante et rythmée qui te donnera envie de chanter et de bouger. L’ex-candidat de La Voix (2017) se confie sur son parcours ainsi que sur ce nouveau single lors d’une entrevue avec Projection · Culturel.

Alors que l’été frappe à nos portes, l’envie de partir loin de l’année qu’on vient de vivre est plus que présente. Le vent dans les cheveux, on veut se laisser porter par la musique qui s’élève des hauts parleurs de notre Honda Civic. Rien de mieux qu’une chanson qui fait vibrer pour célébrer notre liberté retrouvée. « Gone Blind » de Josh Alexander est le single parfait pour ces belles journées d’été.

Entraînante et rythmée, la chanson vous fera certainement chanter et bouger. « Gone Blind » est un projet particulier qui s’est étiré sur plusieurs années. Écrite et enregistrée en 2017, elle a été remixée selon les tendances actuelles et c’est mission accomplie. « Je me suis réveillé un matin et l’idée était dans ma tête, explique Josh Alexander. Mes collaborateurs m’ont aidé à peaufiner la chanson la même journée et on l’a enregistré dans l’après-midi. »

Le plus grand défi du chanteur dans ce processus a été d’adapter la chanson à l’époque actuelle sans la dénaturer. Il voulait qu’elle reste ce qu’elle était, tout en reprenant les tendances actuelles. Une mission réussie !

Si elle est restée quelques années sur les étagères, c’était pour donner le temps au chanteur de trouver son identité musicale. « J’ai écrit beaucoup d’autres chansons auxquelles je me rapporte peut-être moins aujourd’hui, ajoute-t-il. Mais celle-là est toujours restée l’une de mes préférées. Je suis heureux de pouvoir la sortir aujourd’hui. »

« Gone Blind » ou quand l’amour rend aveugle

L’extrait parle du sentiment d’euphorie que l’on ressent pour un premier amour, le genre de sentiment qui nous propulse et nous fait sentir vivant. La chanson conseille de se laisser emporter par cette nouvelle sensation. L’adrénaline de la nouveauté et des aventures passionnées, c’est l’essence même de « Gone Blind ».

« Au début de la chanson, ça ne va pas trop bien, explique Josh Alexander. Je rencontre une fille qui est juste là, devant moi, et je ressens quelque chose que je n’ai jamais ressenti de ma vie. Je suis dans un état d’euphorie et je ne veux pas que ça arrête. Ce n’est pas nécessairement la meilleure relation à long terme, mais dans le moment, c’est ce dont j’ai besoin et je dois suivre ce feeling-là ».

Le chanteur tient à raconter des histoires qui se suivent avec ses chansons. « Je veux être capable de suivre un timeline pour mes sorties de single, déclare-t-il. Les gens vont pouvoir connaître mon histoire à travers mes chansons ».

Se retrouver en tant qu’artiste

Comme beaucoup d’autres artistes, la pandémie a été l’occasion pour Josh Alexander de se retrouver en tant qu’artiste. Quelques semaines après le début de la pandémie, quand il a réalisé que ça allait être plus long que prévu, il a commencé à manquer d’inspiration. « On dirait qu’étant donné que je ne faisais rien, je n’étais plus motivé », ajoute Josh.

Il faut dire qu’avant le premier confinement, sa carrière montait en flèche. En février 2020, il est nommé La Future Star iHeart Radio du mois pour son premier single « Level Up ». Le contexte du moment l’a empêché de surfer sur la vague de son succès, en quelque sorte. « C’est pour ça que j’ai si hâte de sortir mon prochain single, confie-t-il. De faire des shows, le feeling d’être sur scène ».

« La pandémie a eu un impact beaucoup plus positif, personnellement comme professionnellement, pour l’artiste que je suis et celui que je veux être ».

Josh Alexander, en entrevue avec Projection · Culturel

© Josh Alexander / Photo courtoisie

Depuis ses débuts dans le monde de la chanson, Josh Alexander a collaboré avec beaucoup d’artistes à Montréal comme à l’international. « Je pense que je me suis un peu perdu dans tout ça, dit-il. Je me suis toujours fié à eux parce qu’ils savaient comment faire un succès. Dans la dernière année, j’ai appris de beaucoup d’artistes à l’international. J’ai pris un peu de chacun de ces apprentissages et j’ai créé ma propre sauce. J’ai retrouvé mon fun d’écrire, d’être devant mon piano ».

« La pandémie a eu un impact beaucoup plus positif, personnellement comme professionnellement, pour l’artiste que je suis et celui que je veux être ».

Josh Alexander, en entrevue avec Projection · Culturel.

Une carrière en expansion

Josh Alexander, en plus d’écrire ses propres chansons, écrit pour des artistes à l’international grâce à un contrat d’édition chez Bloc Notes Musique. Pour l’instant, il envoie beaucoup de textes pour des films et des séries. En 2020, il a entre autres co-écrit et  interprété la chanson thème de la populaire série télévisée d’animation L’Agent Jean, en versions anglaise et française.

Josh Alexander ne compte pas s’arrêter à ce second single puisqu’il a déjà des projets plein la tête. Plusieurs de ces compositions pour des films sortiront bientôt et il travaille sur de nouvelles chansons. C’est à 17 ans que Josh a choisi de quitter les études pour se consacrer entièrement à la musique, un choix qu’il ne regrette aucunement puisqu’il a la chance de vivre son rêve.

© Hamilton Flores Photographie

« En ce moment, je suis fier du Josh de 17-18 ans qui a sauté dans le vide sans savoir ce qui allait arriver, confie-t-il, un sourire aux lèvres. Ce n’est pas parce que j’ai fait La Voix que ma carrière a décollée, c’est parce que j’ai cogné aux portes et que je me suis présenté. Aujourd’hui, les gens de l’industrie commencent à reconnaître mon nom. La bataille n’est pas encore gagnée, mais on travaille pour qu’un jour, quand on cogne à une porte, les gens sachent qui est Josh Alexander ».


« Gone blind » est disponible dès maintenant sur toutes les plateformes numériques.

Audrey Robitaille

Amoureuse des mots depuis toujours, Audrey étudie présentement le journalisme à l’UQAM. Passionnée d’écriture, de théâtre et de tout ce qu’elle entreprend, elle souhaite partager son amour de la culture québécoise.

Précédent

Charlebois chante Ducharme

Inspiration PC : démystifier la ménopause avec Véronique Cloutier

Suivant