Crédit photo :

Pour l’amour de la culture | Live dans le plaisir

| | , ,

Le nom Les Trois Accords vous sonne très probablement une cloche. Ils sont l’un des groupes les plus populaires au Québec. Ils ont sorti vendredi un film musical Live dans le plaisir.

Installé devant un écran géant courbé de 50 pieds, le groupe pop-rock absurde interprète 18 chansons choisies pour faire plaisir aux fans. Des succès tels que « Dans mon corps » de l’album du même nom, « Tout nu sur la plage » de l’album Grand champion international de course et « Tout le monde capote » de l’album Beaucoup de plaisir.

« Avec des décors déjantés où la beauté des forêts tropicales, les images grandioses de l’espace, les animaux sauvages et les pistes de courses croisent des images vhs documentaires et des messages vocaux aux incidences loufoques […] », peut-on lire dans le communiqué publié vendredi.

Le groupe a d’ailleurs fait appel à Louis-Philippe Eno pour réaliser le film. Ce dernier a aussi réalisé le film musical L’Amérique pleure, le film des Cowboys Fringants sorti en décembre 2020.

« Pour tous ceux qui rêvent de regarder un excellent film en se faisant bloquer la vue par quatre musiciens fatigants », voilà comment le gérant du groupe, Claude Larivée, a décrit le film.

Le film enregistré dans un studio de production virtuelle à la fine pointe de la technologie amène les 18 chansons choisies dans l’univers de leur tout dernier album Beaucoup de plaisir sorti en 2018.

Le long-métrage est disponible dans plusieurs cinémas partout au Québec. Pour voir la liste complète, veuillez visiter le site officiel des Trois Accords.

Pour vous donner un avant-gout, voici la bande-annonce :

Maggy McDonald

Passionnée par le cinéma, la littérature, la musique et les arts de la scène depuis un jeune âge, Maggy a terminé ses études collégiales en journalisme et est maintenant étudiante à l’Université Concordia. Elle souhaite partager son amour pour la culture québécoise.

Précédent

Inspiration PC : résonner comme une femme avec Anémone

Découverte PC : la renaissance de Félix B

Suivant