Crédit photo :

Nouveau vidéoclip pour « Copilote » de FouKi et Jay Scøtt

| | ,

La populaire chanson « Copilote » de FouKi et Jay Scøtt a maintenant son propre vidéoclip. Le duo de rappeurs, qui a seulement cette collaboration en commun, s’est réuni le temps d’un clip pour offrir une version visuelle aux amateurs du morceau.

Disques 7ième Ciel en a fait la publication jeudi en avant-midi, sur YouTube. Les deux rappeurs en ont aussi fait la promotion sur leurs pages personnelles.

La distanciation sociale est respectée de manière judicieuse durant le clip. Les deux artistes conduisent leurs voitures respectives, dans des plans alternés. On les voit ensemble vers la fin, mais ils sont placés suffisamment loin pour être en règle. C’est pertinent à souligner dans le contexte actuel, où il n’est pas toujours facile de le faire.


Vers la moitié de la chanson, Jay Scøtt et FouKi subissent tous les deux un accident de la route. Cette séquence de la production a dû coûter un bras en termes d’effets spéciaux, signés Blood Brothers.

Même si on peut voir un accident assez graphique, l’insouciance prépondère. L’air tranquille et serein de cette balade fait contraste avec les images, mais s’enligne à merveille avec la réaction des deux protagonistes quant à ce qui leur arrive.

On peut décrire le tout d’original et d’inattendu sans se tromper.


« Copilote » est un morceau original de Jay Scøtt. C’est également sa chanson la plus populaire. La version remixée, parue sur l’album Grignotines de Luxe l’an dernier, est elle aussi fort appréciée du public.

La famille 7ième Ciel a profité de l’occasion « pour annoncer officiellement l’ajout de l’artiste Jay Scøtt à sa division 117 Records ».

117 Records héberge déjà le travail d’Alex Pic, Lubik et Matiu.

William Thériault

Passionné d’écriture, il adore produire des textes journalistiques et rencontrer des artistes du milieu. En plus de superviser la production du contenu du site, il couvre avec précision l’actualité culturelle québécoise, tout en s’assurant de fournir le contenu le plus authentique possible aux lecteurs.

Précédent

« L’épiderme effleuré » : Paule Tremblay lance un nouvel extrait

Étienne Coppée annonce la sortie de son premier album

Suivant