Crédit photo :

« Tout le temps » : une première chanson pour Gabrielle Roy Lemay

| | ,

Paillettes, brillance, fraîcheur : l’auteure-compositrice-interprète Gabrielle Roy Lemay dévoile sa toute première chanson « Tout le temps ». Juste à temps pour le printemps, le rythme entraînant met du vent dans les voiles pour l’artiste émergente.

Disponible sur toutes les plateformes dès maintenant, elle transmet le message de ne pas oublier de s’aimer, de se trouver beaux et belles, peu importe le contexte. Les visuels aperçus sur les réseaux sociaux de l’artiste rappellent un sentiment de bonheur et d’espoir.

Par communiqué, on peut lire que « la chanson est une ode à l’estime, à l’acceptation et à la confiance en soi, qui nous rappelle de ne pas dépendre des autres et de ne pas attendre après eux pour se rappeler nous-même ce que l’on vaut. »

« C’est une chanson pour se rappeler doucement que l’amour de nous-même commence par notre propre regard sur nous. Il faut s’envoyer des fleurs et se dire du BEAU, même quand, surtout quand, parfois, on se sent moyen. »

– L’auteure-compositrice-interprète Gabrielle Roy Lemay par communiqué

Une fierté

Sous la maison de disque Father & Son, la chanson a été produite par un de ses amis de longue date, le réalisateur William Gaboury, qui a notamment travaillé avec François Lachance et Simon Morin. Sur sa page Instagram, elle partage son excitation quant à cette sortie de single. Pour la jeune femme, c’est un peu livrer une partie d’elle au public.

« Parce que oui, une chanson, c’est un peu comme une fenêtre sur notre cœur qu’on ouvre à tous. C’est énervant, un peu épeurant, mais si exaltant à la fois! »

– Gabrielle Roy Lemay via Instagram

Avant de faire sa propre création, Gabrielle Roy Lemay a fait partie de plusieurs groupe de musique, tels que Tone Call, LBA Band, Diva’5, Lady’5, 4midables, MRO, Harmonik ainsi que La Belle & Le Barbu. Elle a d’ailleurs interprété « Sweet Dreams » de Eurythmics dans le cadre des Vendredis live du Énergie 94.3. On peut l’écouter juste ici.

Rosie St-André

Passionnée par l’écriture et la lecture depuis son jeune âge, Rosie a un amour inconditionnel pour la langue française et la culture québécoise. Finissante en journalisme en ATM, elle croit important de soutenir les artistes d’ici en leur donnant une voix au sein des différents médias afin de promouvoir le talent de la province

Précédent

Deux mots : inattendu et époustouflant

Les midis Je lis québécois sont lancés en ligne

Suivant