Crédit photo :

Star Académie : Lunou rejoint William au duel ultime

| | , ,

Le public a parlé et c’est Lunou Zucchini qui passe à l’étape suivante. Une prestation frôlant la performance avec une interprétation à sa façon du classique « De la main gauche », morceau de Danielle Messia, coécrite avec Jean Fredenucci. Rosalie Ayotte et Queenie repartent à la maison la tête haute au terme d’une soirée haute en émotion.

Un départ canon signé Marjo

L’auteure-compositrice-interprète Marjo a jeté quelques foudres au studio avec son énergie débordante des beaux jours. Disons que ses 67 ans n’ont rien changé au bon spectacle que peut offrir la Québécoise sur une scène ! C’est aux côtés des quatre académiciens toujours dans la course que l’invitée a eu la chance de transmettre son dynamisme et sa joie de vivre quotidienne. D’ailleurs, la principale intéressée était très fière de pouvoir partager ce moment unique avec les quatre artistes de la relève : « Moi ce soir, je suis fière d’être avec vous quatre », a mentionné Marjo, quelques secondes après les huit chansons offertes.

Les plus grands classiques de la chanteuse ont été interprétés avec brio : « Y a trop d’amour », « Illégal », « Provocante », « Chats sauvages », « Les yeux du coeur », « Ailleurs », « Amoureuse » et son plus célèbre succès, « J’lâche pas », ont tous été du répertoire d’ouverture. Disons que la soirée partait du bon pied et que l’atmosphère de fête pouvait se faire sentir !

Du talent à revendre pour la deuxième demi-finale !

La tâche de casser la glace revenait à la jeune auteure-compositrice-interprète, Rosalie Ayotte, qui interprétait, pour une seconde fois lors d’une élimination, une composition venant de son propre gré. La jeune de 20 ans a chanté, comme une grande artiste, sa merveilleuse composition « Mes Pluies », une chanson écrite il y a 2-3 ans. Un appel à l’aide pour un moment de sa vie qui était moins rose, mais où elle a pu construire la belle personne qu’elle est aujourd’hui.

© Capture d’écran / Star Académie

Quelques instants après avoir offert un bon spectacle avec sa composition, c’était au tour de Queenie Clément de livrer une prestation à la hauteur des attentes avec « I am changing ». Reprendre une chanson d’une aussi grande artiste que Whitney Houston n’est pas tâche facile, mais Queenie a relevé ce défi avec brio et a impressionné par sa qualité à rayonner dans les grands moments, mais surtout par la justesse des paroles. Gregory Charles a d’ailleurs ajouté, au terme de la prestation, que Queenie avait une immense volonté à apprendre et que la deuxième candidate en danger était une grande artiste.

© Capture d’écran / Star Académie

Pour conclure cette deuxième demi-finale, les téléspectateurs ont eu la chance de renouer avec Lunou Zucchini, dans une performance qui aurait très bien pu marquer la dernière apparition de l’artiste à Star Académie. Or, la Québécoise de 25 ans a livré l’une, sinon sa meilleure prestation depuis son entrée dans l’Académie en interprétant « De la main gauche », une chanson qui traverse les époques depuis maintenant près de 40 ans. Performance sans faille qui a impressionné la directrice de l’Académie, Lara Fabian.

« Pour moi, tu as la marque des grandes de ce monde ! »

Lara Fabian, après la prestation de Lunou.

Plusieurs styles musicaux, l’instant d’une soirée

La poignée d’artistes sur scène en ce dimanche soir était relevée. En effet, Alexandra Stréliski, le groupe Valaire et les soeurs Boulay étaient de passage auprès des Académiciens, en plus d’un beau segment de Francis Cabrel qui a performé, quant à lui, directement de la France pour jumeler son répertoire aux voix des chanteurs d’ici.

Mon coup de coeur personnel a été lors du segment d’Alexandra Stréliski qui, en plus de nous avoir fait redécouvrir de grands classiques comme « Skyfall », « Lose yourself » et « City of stars », a atteint le summum lors de l’interprétation de « My heart will go on », chanson thème du film Titanic. L’une des plus grandes pianistes québécoises, sinon la plus grande du moment, a offert une solide performance en compagnie des Académiciens qui ont eu le privilège de travailler en collaboration avec celle qui sera en concert le 2 juillet prochain avec l’OSM.

Après avoir revisité le merveilleux répertoire de Francis Cabrel et avoir découvert pour plusieurs l’univers du groupe Valaire, les gens ont pu avoir droit à un premier extrait de la nouvelle composition des soeurs Boulay, « Antigone ». Une chanson qui devrait, lors de sa sortie officielle, jouer à de nombreuses reprises dans les différentes radios du Québec.

Une finale qui promet

Qui de Lunou ou William sortira grand gagnant de l’aventure? Il est trop tôt, à l’heure d’écrire ces lignes pour se prononcer. Tout de même, nous avons eu droit à quelques informations en vue du prochain variété qui marquera le grand retour de Charlotte Cardin et des Académiciens dans les parages de l’Académie.

Les entraîneurs ont annoncé une panoplie de bonnes nouvelles aux Académiciens encore en liste, alors qu’ils leur ont fait savoir que les deux finalistes devront préparer un numéro en duo, un numéro qui sera travaillé avec l’équipe de création de A à Z. En plus d’annoncer le passage de Charlotte Cardin pour leurs dernières heures dans l’Académie, les Académiciens pourront se retrouver tous ensemble, mercredi prochain, lors de la présentation du « party des finissants », un rassemblement entre les 15 Académiciens du départ. Un moment qui permettra certainement à Lunou et William de se relaxer, à quelques heures du variété le plus important de leur jeune carrière.

Le suspense a été gardé jusqu’à la toute fin, mais le grand public a eu la confirmation de la bouche de Pierre Karl Péladeau que Star Académie sera de retour pour l’hiver 2022. La cerise sur le sundae pour cette belle soirée du début à la fin !

Jean-Philippe Doucet

Oeuvrant dans le domaine sportif depuis maintenant plus de trois ans, Jean-Philippe tente de joindre sa passion des communications pour en faire profiter le domaine culturel ! En plus de son bagage dans le domaine sportif, Jean-Philippe est actuellement étudiant en sciences de la communication à l'université de Montréal et a un intérêt marqué pour le showbizz québécois.

Précédent

Une nouvelle chanson pour Les sœurs Boulay

« Sucré Salé » de retour dans nos écrans

Suivant