Crédit photo :

Souterrain : la lumière au bout du tunnel devra attendre

| | ,

La sortie du film québécois tant attendu à été reportée une fois de plus à une date ultérieure en raison de l’incertitude entourant les salles de cinéma.

Initialement prévue pour octobre 2020, puis reportée au 30 avril 2021, la sortie du film Souterrain a été repoussée à nouveau en raison de la situation sanitaire.

Le deuxième long métrage de Sophie Dupuis après Chien de garde, « prendra l’affiche dès que la situation sanitaire sera plus favorable, que l’ouverture de l’ensemble des salles à travers la province sera effective et que la situation des exploitants de salles sera moins fragile », précise le communiqué envoyé par les entreprises de production et de distribution de Souterrain.

La réalisatrice du film, Sophie Dupuis, a également adressé la situation depuis son compte Facebook.

« Je sais que vous êtes déçus et que vous avez hâte. D’ailleurs, merci tout le monde pour votre soutien. On vous sent tous avec nous. Mais t’sais, le film s’en va nulle part : il reste au chaud, en sécurité, dans notre petit baluchon. On perd rien. On fait juste travailler notre/votre patience! Souterrain reste fort et bien en vie, comparé à d’autres qui sont les vraies victimes de la pandémie. Alors tout va bien la gang! Quelques mois de plus ou de moins, rendu là! »

Sophie Dupuis, sur sa page Facebook

Souterrain se déroule dans l’univers des mines de Val-d’Or, en Abitibi-Témiscamingue. Le film raconte l’histoire de Maxime, un jeune mineur qui sera confronté à plusieurs difficultés lorsqu’il se joindra à une mission de sauvetage à la suite d’une explosion ayant eu lieu dans la mine.

Avec une distribution relevée regroupant Joakim Robillard, Théodore Pellerin, James Hyndman, Guillaume Cyr, Catherine Trudeau et Mickaël Gouin, on est en droit de s’attendre à rien de moins qu’un phénomène cinématographique, comme l’a fait Sophie Dupuis avec Chien de garde en 2018.

Pour l’instant, aucune date n’a été avancée pour une sortie en salles. Toutefois, selon les propos de la réalisatrice, on peut s’attendre à un report de quelques mois.

Alexis Savoie

Présentement étudiant en Communication à l'Université de Sherbrooke, Alexis a toujours affectionné l'écriture. Passionné de littérature, de cinéma, de musique et d'art, il souhaite avant tout partager son amour de l'univers culturel québécois.

Précédent

Les Sarcastiques : l’art d’avoir du fun

« Elle est partie » : prise de parole signée Sarahmée

Suivant