Crédit photo :

Sam-Éloi Girard : s’épanouir au travers de l’écran

| | ,

Alors que la cinquième saison de la télésérie L’Échappée tire à sa fin, Sam-Éloi Girard (Manu) se confie sur son parcours en tant qu’acteur et sur les projets qui l’attendent.

La carrière de Sam-Éloi en tant qu’acteur remonte à bien des années, alors qu’il n’était encore qu’un enfant. C’est en accompagnant son frère sur le plateau de la populaire émission jeunesse Kaboum qu’il découvre pour la première fois les ficelles du métier. Il n’a toutefois pas tout de suite su qu’il allait en faire sa profession.

« Quand j’ai commencé à faire de la télévision à l’âge de sept ans, je voyais ça comme un jeu », explique Sam-Éloi en entrevue avec Projection · Culturel. « Je me levais le matin pour aller au studio et avoir du fun avec les autres acteurs. Éventuellement, j’ai compris que je pouvais faire ça de ma vie si je voulais pousser là-dedans ».

© Sam-Éloi Girard / Instagram

C’est à l’âge de treize ans que sa passion pour la télévision s’est vraiment concrétisée. Ayant obtenu le rôle principal de la série télévisée Conseils de famille, Sam-Éloi passait la majorité de son temps sur les plateaux de tournage. Jonglant entre l’école et la télévision, le jeune acteur se dit « chanceux » d’avoir pu compter sur le soutien du personnel de son école.

« J’ai fait mon primaire et mon secondaire dans la même école privée », confie-t-il. « […] D’autres élèves travaillaient dans le même milieu que moi, donc l’école était habituée à nos horaires atypiques. Elle a été super flexible là-dessus. »

Il a néanmoins terminé son secondaire dans une école publique que la majorité de ses amis fréquentaient. « Je me suis toujours entouré de gens qui ne savaient pas ce que je faisais, donc qui étaient vraiment là pour qui j’étais », déclare-t-il.

Sam-Éloi, s’il a désormais terminé l’école, jongle toujours entre sa carrière à la télévision et son travail au Empire, un skateshop. Il est heureux de pouvoir jumeler ses deux passions et se compte encore une fois chanceux d’avoir des employeurs aussi conciliants avec ses horaires atypiques.

D’émission jeunesse à série dramatique

Si plusieurs téléspectateurs ont connu Sam-Éloi Girard dans les séries jeunesses comme Les Argonautes, l’acteur s’est récemment démarqué dans L’Échappée, une série dramatique diffusée à TVA, dans laquelle il interprète le rôle de Manu Rhéaume-Côté. Condamné pour homicides involontaires après avoir conduit en état d’ébriété, il a été transféré à L’Échappée après s’en être pris à son éducateur dans un centre de Gaspé.

« Ça faisait déjà plusieurs années que j’essayais d’obtenir des rôles plus dramatiques pour montrer que j’étais capable de faire autre chose que des séries jeunesse », révèle l’acteur.

  • L'Échappée
  • Clovis
  • Conseils de famille
  • Les Argonautes
  • La vie compliquée de Léa Olivier

Complices à l’écran comme dans la vie

Alors que les téléspectateurs détestaient le personnage de Manu au départ, certains ont appris à voir au-delà de son arrogance. Rejeté par ses parents, avec qui il n’entretient pas de bonnes relations, Manu est livré à lui-même avec sa douleur et sa culpabilité. Au cours de son séjour à L’Échappée, il développera un lien solide avec son éducateur Robin Despaties, interprété par Jean-François Nadeau.

© L’Échappée / Facebook

« Jean-François et moi, on se connaissait déjà des tournages de Kaboum, quand j’accompagnais mon frère. C’était un peu comme des retrouvailles. On a vraiment créé une chimie dans la vie normale comme dans la série. Parfois, on faisait des improvisations avant les scènes, et le réalisateur gardait cette scène-là. Il m’aide aussi beaucoup dans mon jeu », affirme Sam-Éloi.

Porter le drame

© L’Échappée / Facebook

Manu Rhéaume-Côté est un personnage qui traîne un lourd bagage. On pourrait penser qu’il a été difficile d’interpréter un rôle avec un passé aussi dur. Après tout, Manu a été accusé d’avoir tué ses amis au volant. Malgré son peu d’expérience en rôle dramatique, Sam-Éloi a relevé ce défi avec brio. Pour l’acteur, il est même plus facile de jouer ce genre de rôle plutôt que celui d’un « petit gars sage et gentil ».

Le personnage de Manu lui est donc venu très naturellement. Sam-Éloi interprète si naturellement Manu que certains téléspectateurs ont eu des commentaires haineux concernant son personnage. « Moi, ça fait juste m’encourager. Si les gens croient en ce qu’ils voient à la télé… Ça montre qu’ils aiment ce que je fais », ajoute Sam-Éloi.

Si Sam-Éloi n’a pas interprété de rôles dramatiques avant, ce n’est pas parce qu’il pensait ne pas pouvoir y arriver. Au contraire, le jeune acteur était confiant de ses capacités et il est fier d’avoir eu l’occasion de le démontrer. « C’est beaucoup plus facile pour moi d’en donner plus que d’atténuer ce que je suis déjà, […] un petit gars qui aime bien ça faire parler et qui ne laisse pas sa place », explique-t-il.

Même s’il a eu de la facilité à se glisser dans le rôle de Manu, le drame comporte toujours ses défis. Pour Sam-Éloi, une scène a été particulièrement difficile à jouer. Tatiana Zalandek (Catherine Allard), la mère du meilleur ami de Manu mort dans l’accident, se meurt d’un cancer. Avant de partir, elle désire voir Manu, qui est pour elle comme un deuxième fils, pour lui accorder son pardon. Dans cette scène, Manu doit se montrer vulnérable, ce qui représente un défi pour l’acteur.

« Il fallait que Manu pleure à chaudes larmes », exprime-t-il. « […] Par défi personnel, je voulais vraiment livrer de vraies larmes. La première fois qu’on a fait la scène, j’ai commencé à pleurer… J’avais de la difficulté à dire les mots tellement je pleurais. Je suis quelqu’un qui n’aime vraiment pas pleurer devant les gens. Quand on a dit ‘couper’, je suis sorti du personnage et je me suis rendu compte que c’était moi qui pleurais. Je suis allé me cacher dans un coin et je continuais de pleurer. J’étais vraiment investi dans la scène. »

© L’Échappée / Facebook

Rares sont les fois où Sam-Éloi s’est senti aussi stressé que pendant cette scène-là. Tout au long du jeu, il ne remet pas en doute ses capacités. Au contraire, c’est ce qui le pousse à toujours se dépasser et à viser plus loin. Pour lui, c’est un défi personnel qu’il a réussi à réaliser.

À venir…

Pour le dernier épisode de L’Échappée, diffusé lundi soir à TVA, Sam-Éloi affirme que les téléspectateurs pourront découvrir de nouvelles facettes de Manu. On peut s’attendre notamment à un retour au calme et une lueur d’espoir brille pour l’adolescent tourmenté.

Sam-Éloi a également participé à Ne pas écouter la nuit, un balado de Radio-Canada. « C’est la première fois que je me retrouve dans tous les épisodes d’un balado », confie-t-il, très emballé par ce projet.


Ne manquez pas le dernier épisode de L’Échappée sur les ondes de TVA lundi soir. Pour voir un extrait de la finale, cliquez ici.

Audrey Robitaille

Amoureuse des mots depuis toujours, Audrey étudie présentement le journalisme à l’UQAM. Passionnée d’écriture, de théâtre et de tout ce qu’elle entreprend, elle souhaite partager son amour de la culture québécoise.

Précédent

« I’ll be there tomorrow » de Pelch : un mélange d’espoir et de nostalgie

Une nouvelle chanson pour Les sœurs Boulay

Suivant