Poisson d’avril et comédie

Bon cop Bad cop
© Films Séville

Poisson d’avril et comédie

Le poisson d’avril rime avec mauvais coups, mais pour ce 1er avril, on vous promet de ne pas vous jouer de mauvais tours. À la place, on vous propose une sélection de films québécois pour rire et décrocher un peu de la réalité.

Un genre cinématographique très populaire au Québec est la comédie. Beaucoup de nos humoristes sont impliqués dans le septième art pour créer des films à regarder en famille, et rire jusqu’à avoir mal au ventre. Pour cette journée de la farce, voici une sélection.


Bon Cop Bad Cop 1 et 2

Ce classique québécois nous fait rire tout autant aujourd’hui que lors de sa sortie en 2006. Suivez les aventures de David Bouchard et Martin Ward, deux policiers qui se retrouvent dans toutes sortes de situations conflictuelles entre l’Ontario et le Québec. Ce film est un parfait mélange de comédie et d’action, la signature de Patrick Huard.

© Alliance Atlantis Vivafilm

De père en flic 1 et 2

La réputation de Louis-José Houde et Michel Côté n’est plus à faire. Découvrez cette histoire d’une relation tumultueuse entre un père et un fils, tous deux policiers, qui doivent mettre leurs différences de côté pour sauver un collègue. Ce film est réconfortant et hilarant.

© Alliance Atlantis Vivafilm

French immersion

L’autodérision peut être une bonne manière de rire, et dans French immersion, on peut rire de nos expressions « ben en masse ». L’histoire se passe à Saint-Isidore-du-Coeur-de-Jésus, au Nord-du-Québec, quand des Anglais d’un peu partout dans le monde viennent apprendre le français dans ce village.


© Affiche du film French Immersion – TVA

Les boys

Dans mon livre à moi, cette trilogie reste un classique après toutes ces années. Ce club de hockey amateur nous en fait voir de toutes les couleurs avec leurs mésaventures. Cette série de films est culte pour tout ce qui représente l’humour, le hockey et des personnages avec du cœur. Ces films et la série télévisée ont profondément marqué le Québec. À écouter et réécouter.


© Affiche du film Les Boys 3 – Christal Films

Le menteur

Ce film sort des sentiers battus avec un type de scénario légèrement américain, mais le résultat final est à 100 % québécois avec des expressions de chez nous. On suit Simon, qui ment comme il respire jusqu’au jour où ses terribles mensonges le rattrapent. Tous ses mensonges deviennent réalité ; Simon et son frère Phil se retrouvent dans toutes sortes de situations loufoques et même dangereuses. Menteur est un film, qui nous fait rire de A à Z, avec en vedette Louis-José Houde et Antoine Bertrand.

©Films Séville
Florence Fortin-Giasson

Détentrice d’un bac et d’un certificat en histoire et en communication à l’UdeS, Florence adore apprendre sur toute sorte de sujets. Fan de voyage, cinéma, art et de vintage, elle se lance dans divers projets pour promouvoir la culture et la mémoire québécoise

Précédent

2Frères et Le monde de Benjamin présentent « Tout l’temps »

Stéphane Bellavance à la barre d’une nouvelle émission de Radio-Canada

Suivant