Crédit photo :

« Pas si sombre » : l’art d’amener un peu de positivisme

| | ,

Quelques jours après la sortie officielle de sa plus récente chanson « Pas si sombre », retournons dans l’univers de Félix-Édouard, artiste émergent qui a composé, vendredi dernier, un morceau qui vous fera oublier les temps plus malheureux, l’instant d’un court moment.

En collaboration avec le réalisateur William Gaboury, connu pour avoir aidé des artistes comme Fuso, François Lachance et Simon Morin, Félix-Édouard a pu démontrer toute l’étendue de son potentiel dans ce nouveau morceau dénommé « Pas si sombre ».

Cette dernière composition est une chanson qui parle pour beaucoup sur qui est cet artiste et sur ses pensées. Par ailleurs, lors de votre première écoute de cette mélodie, je vous parie que vous allez tout de suite en redemander tellement que l’air de la chanson va vous rester en tête en si peu de temps.

« Pas si sombre est une chanson à propos de la confiance, elle est là pour vous dans les moments plus difficiles ou vous vous sentez seuls. C’est une chanson que je m’étais écrite pour moi, mais aussi pour vous. »

– Félix-Edouard par communiqué

Un partage naturel entre Félix-Édouard et son auditoire par sa façon propre à lui de raconter que malgré les embûches qui se présenteront devant toi, il ne faut jamais abandonner et que la route vers le succès arrivera sur ton passage.

« C’est une chanson qui m’a vraiment aidé à avoir confiance en moi et qui m’a fait beaucoup de bien à écrire, j’espère qu’elle saura en faire autant pour vous », a révélé le principal intéressé au moment du lancement de sa chanson.

Si ce titre vient vous chercher à l’intérieur, sachez que vous n’avez pas nécessairement terminé d’entendre parler de ce Félix-Édouard qui sera de retour à l’été 2021 avec en prime la sortie d’un album bilingue. Bien qu’il ne soit pas celui qui attire le plus les foules au moment d’écrire ces lignes, sachez que le potentiel musical est certainement présent et comme il le dit si bien à travers ses paroles, « le meilleur reste à venir » !

Jean-Philippe Doucet

Oeuvrant dans le domaine sportif depuis maintenant plus de trois ans, Jean-Philippe tente de joindre sa passion des communications pour en faire profiter le domaine culturel ! En plus de son bagage dans le domaine sportif, Jean-Philippe est actuellement étudiant en sciences de la communication à l'université de Montréal et a un intérêt marqué pour le showbizz québécois.

Précédent

Le club Vinland : « c’est correct de rêver »

Simon Leoza : musique à savourer les yeux fermés

Suivant