Inspiration PC : être femme avec Chris Bergeron

Chris Bergeron
© Eminence Branding / Site Web

Inspiration PC : être femme avec Chris Bergeron

Chaque semaine, une nouvelle personnalité issue du milieu culturel nous surprend avec un geste ou un projet inspirant et se mérite le titre d’Inspiration PC. Ce samedi, je vous propose de vous rendre à la librairie la plus proche pour vous procurer Valide, le dernier livre de Chris Bergeron.

Anciennement journaliste et désormais publicitaire, Chris Bergeron écrit Valide en deux ans, par « touches ». Le roman, une autobiographie de science-fiction, raconte la vie d’une femme transgenre dans un monde dystopique. Déjà, nombreuses sont les personnes qui ont partagé le livre sur leurs réseaux sociaux, invitant leurs abonnées à lire l’œuvre.

© Quatrième de couverture de Valide

« D’abord : ceci est une mutinerie.
Et si notre mutinerie doit réussir, il faut que je nomme bien les choses, sans détour. Sans ça, tu ne dérogeras pas à tes certitudes.
Alors voilà: je suis trans.
Comme dans transgression. J’ai cassé les genres, je me suis soustraite aux codes.
Je suis trans.
Comme dans translation. J’ai fait glisser les éléments qui constituent ma personne d’un état vers un autre.
Ma géométrie a été variable.
Je suis trans.
Comme dans transmutation. Ma vie est une alchimie.
J’ai fait de l’or avec du plomb.
Je suis trans.
Comme dans transports amoureux. J’ai connu toutes les ardeurs. Celles des femmes, celles des hommes et celles de cielleux qui ont quitté le bal des binarités.
Je suis trans.
Comme dans transie. Par la peur, par l’amour, par la solitude.
Je suis trans.
Comme dans transhumance. J’ai changé de troupeau et de pâturage. J’étais un mouton. J’ai tenté d’être une brebis. Mais en vain. Je comprends aujourd’hui que je suis une louve parce que je suis trans.
Comme dans transgenre.
Et ce soir, je suis une révolution.
 » /avertissement: code rouge… activation du protocole d’extraction-interrogation… échec de transmission… standby/

Valide nous transporte une trentaine d’années dans le futur, dans un univers dystopique qui, curieusement, a des ressemblances avec le monde tel que nous le connaissons aujourd’hui. Par exemple, dans le livre, les gens sont confinés, totalement gouvernés par la technologie. Ils ne peuvent sortir que quelques heures par jour.

Peut-être le roman prend-il des allures de totale fiction, mais Chris Bergeron y lance un vrai cri du cœur. « Comment ça se fait que certains se sentent si seuls dans une société hyperconnectée ? », demande-t-elle en entrevue avec Le Devoir. La question se pose.

« Ce que j’ai essayé de décrire, c’est cet isolement, ce sentiment que la société n’est peut-être pas construite pour moi. »

Chris bergeron, en entrevue avec le devoir

Une quête identitaire

Si la transidentité a longtemps été un sujet « tabou » – d’ailleurs, il reste du chemin à faire -, Chris Bergeron l’aborde avec une grande sensibilité et authenticité. L’auteure a elle-même passé une quarantaine d’années dans un corps d’homme blanc hétérosexuel avant de s’affirmer en tant que femme trans.

© Page Facebook Chris Bergeron

« Maintenant que je me suis affirmée en tant que femme trans, je réalise qu’on ne montre jamais comment les transgenres vieillissent. Je n’ai donc aucun exemple positif auquel me fier. Partant de ce constat, j’ai décidé d’imaginer une fable ».

Chris Bergeron en entrevue avec le magazine Clin d’œil.

S’affirmer en tant que femme n’a cependant pas été facile. Après avoir été considéré comme un homme pendant tant d’années, comment fait-on pour assumer pleinement sa féminité ? Comme journaliste, Chris Bergeron ne pensait pas que c’était possible. Aussi s’est elle réinventée en publicitaire, ce qui lui a permis de se reconstruire en la femme qu’elle rêvait d’être.


Vous pouvez vous procurer Valide ici

Audrey Robitaille

Amoureuse des mots depuis toujours, Audrey étudie présentement le journalisme à l’UQAM. Passionnée d’écriture, de théâtre et de tout ce qu’elle entreprend, elle souhaite partager son amour de la culture québécoise.

Précédent

District 31 : une déclaration choc

Découverte PC : revenir en grand avec Redgee

Suivant