District 31 : une déclaration choc

District 31
© District 31 / Facebook

District 31 : une déclaration choc

Une déclaration choc de Jean Brière à la fin de la semaine viendra-t-elle changer le fil des prochaines semaines ?

Voici un texte qui ressort quelques réflexions personnelles qui me sont venues en tête à la suite de l’écoute des épisodes de cette semaine.


Avertissement : si vous n’avez pas écouté les épisodes de la semaine du 29 mars au 1 avril nous vous conseillons d’arrêter la lecture de ce texte immédiatement.


En tant que téléspectateur, nous savions que c’était Mélissa Corbeil qui avait fait « fuiter » la vidéo de l’écoute électronique de Pat Bissonnette et le commandant Chiasson. Par contre, les personnes concernées ne le savaient pas encore jusqu’à cette semaine. Que fera Pat Bissonnette avec cette information à partir de maintenant ? Peut-il faire quelque chose contre ça ? Les prochaines semaines seront intéressantes.

Ensuite, toujours concernant Jean Brière, il a eu de la compétition cette semaine avec l’arrivée de la journaliste d’enquête, Adèle Rancourt, à la suite d’un appel par Mélissa Corbeil en rapport avec l’histoire de l’arrivée d’Yves Jacob au SEI, alors que ce dernier était toujours employé au SPGM, afin de suivre les actions de Mélissa Corbeil et le SEI. Adèle Rancourt a sorti un article qui a fait beaucoup de bruit et je sens que ce n’est que le début! Avec le remaniement de personnels au DPCP, les prochaines semaines seront très actives au District 31 et ils sont mieux de se tenir tranquille, parce qu’il y a une bombe qui attend juste à exploser !


Avertissement : il n’est jamais trop tard pour arrêter la lecture de ce texte si vous n’avez pas écouté les épisodes de la semaine du 29 mars au 1 avril.


La dernière semaine a tourné autour du meurtre de Zack Rioux. Ce fameux Zack Rioux était un jeune « pimp » qui forçait de jeunes filles à se prostituer. Celui-ci a été tué par Michel Morel, un père qui a su que sa fille se prostituait pour lui. L’enquête a été bien réalisée et a menée à son arrestation.

Marc-André Fortin

Véritable passionné de la culture québécoise, Marc-André voit dans ce projet, une chance de pouvoir transmettre un peu de sa passion à toute personne qui s’y voit intéressée. Que cela passe par les séries télévisées, les chansons québécoises ou les humoristes, il aimerait que les jeunes se reconnaissent et s’accrochent à ce qui est fait ici.

Précédent

« Les contradictions » : une œuvre introspective et dansante

Inspiration PC : être femme avec Chris Bergeron

Suivant