Crédit photo :

Coeur de pirate lance un album instrumental surprise

| | ,

Coeur de pirate, de son vrai nom Béatrice Martin, a surpris tout le monde ce vendredi matin avec un album instrumental intitulé Perséides. Son public peut entendre dès maintenant l’autrice-compositrice en toute simplicité, ayant pour unique instrument son piano.

Privée de sa voix

L’automne dernier, alors qu’elle était en plein tournage de La Voix, Béatrice Martin s’est aperçu que quelque chose clochait avec sa voix. C’est après une visite chez un otorhinolaryngologiste qu’elle a su qu’elle avait une polype hémorragique sur l’une de ses cordes vocales, une forme d’irritation chronique qui l’empêchait d’utiliser sa voix normalement. Après quelques mois d’attente, l’autrice-compositrice a été opérée en mars dernier.

Après son opération, elle devait bien évidemment prendre soin de sa voix et il lui a été interdit de parler pendant près de deux semaines. En entrevue avec Le Devoir, la jeune femme a avoué que cette situation lui causait énormément de frustration puisque son besoin de créer ne pouvait être assouvi comme elle le souhaitait. C’est pourquoi, après réflexion, elle a choisi de se tourner vers son piano.

Création instrumentale

© Coeur de pirate / Couverture de l’album Perséides

Après sa sortie de l’hôpital, alors qu’il lui était interdit de parler, Béatrice Martin a choisi de créer autrement et de s’asseoir à son piano. L’idée de faire un album instrumental lui est d’ailleurs venue de ces nombreuses heures où elle était seule avec, comme unique réconfort, les mélodies qu’elle créait avec ses doigts. C’est lors d’une entrevue avec Le Journal de Montréal que l’on apprend qu’il ne lui a fallu que trois semaines pour créer cet album, composé de dix pièces.

Sur ses réseaux sociaux, l’autrice-compositrice a surpris tous ses abonnés ce matin avec une simple photographie en noir et blanc ainsi qu’une courte description de sa nouvelle création. Elle y raconte d’ailleurs qu’avant, elle se servait de son piano plutôt comme une béquille, mais que cette épreuve lui a permis de voir son instrument autrement.

« Après mon opération aux cordes vocales, je me suis mise à devoir créer autrement. J’ai renoué avec le piano, un instrument que je prenais pour une béquille la plupart du temps, et je lui ai redonné un sens dans ma vie. Je pense qu’on vit des choses particulières en ce moment, et je voulais aider à ma façon; même sans chanter. J’espère que cet album instrumental sera une sorte de pause, dans une période plus que mouvementée. »

Publication Instagram

Chose certaine, les réactions sont très positives. Nous avons tous besoin d’un peu de calme et de paix en ces temps incertains et mouvementés.

Hommage au Québec

En regardant les titres des dix pièces qui composent Perséides, on constate rapidement que chacun de ceux-ci fait référence à un toponyme québécois : Saint-Irénée, Les Éboulements, Isle-aux-Coudres, Kamouraska, etc. En entrevue avec Le Journal de Montréal, Béatrice révèle que ces titres ne sont pas anodins et qu’ils représentent tous des endroits qu’elle visitait avec sa famille lorsqu’elle était enfant. Ce sont donc des souvenirs d’enfance.

De plus, avec la pandémie qui fait partie de notre quotidien depuis plus d’un an, de nombreux Québécois ont eu la chance de redécouvrir notre belle province, voir ses beaux paysages et en apprendre davantage sur le passé en visitant des lieux comme Charlevoix, le Bas-Saint-Laurent et autres. Cet album se veut donc un hommage aux belles régions dont le Québec est composé.

Lancement virtuel

Bien que l’album instrumental Perséides soit disponible dès maintenant sur toutes les plateformes d’écoute en ligne, il sera lancé virtuellement le 13 mai prochain. En effet, Coeur de pirate laissera ses doigts voler sur les touches de son piano grâce à la plateforme Yoop. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter son site Internet : http://coeurdepirate.com.

Une collaboration de Marie-Soleil Rochon

Projection · Culturel

Projection · Culturel est une entreprise médiatique qui a pour objectif de mettre de l’avant les différents artistes de chez-nous. Ce site web vous permettra d’en apprendre davantage sur le paysage culturel québécois.

Précédent

Rita Baga et Roxane Bruneau se joignent à l’équipe de Qui sait chanter?

Kingdom Street : « Love à donner » réinventé

Suivant