Crédit photo :

Souldia donne sa marque de confiance à Jay Jay, un rappeur de 12 ans

| | ,

« Jeune prodige qui va casser le game ». C’est ainsi que Jay Jay, un jeune rappeur originaire de Limoilou a été qualifié par Souldia, l’un des meilleurs dans cet industrie à l’échelle du Québec. Provenant également de cet endroit, le musicien d’expérience a révélé l’existence de son protégé au grand public via une vidéo publiée sur sa page Facebook jeudi.

Dans cette vidéo, l’auteur de 13 albums solo a indiqué qu’il travaillait depuis six mois sur un projet pour faire connaître ce Jay Jay. Enregistrements en studio à Montréal, activités pour apprendre à mieux se connaître et tournage d’un vidéoclip professionnel ont été de mise pour la nouvelle paire. Le maître voyait énormément de potentiel en l’apprenti.

C’est ainsi que la maison Disques 7ième Ciel a endossé la production du clip de « Malewa », première chanson publiée pour le jeune de 12 ans, qui provient plus précisément du quartier St-Pie X.

Avec son camarade Izo, Jay Jay a approché Souldia lors du tournage de l’un de ses clips à Limoilou à l’automne dernier. Les deux jeunes ont montré à celui qui a tout récemment été juge pour La fin des faibles de quel bois ils se chauffaient. Le mentor était chamboulé.

« Quand j’ai parlé avec ces jeunes-là, j’ai vu qu’ils étaient nés pour ça. »

– Souldia

Izo n’a pour l’instant pas pu mettre les pieds en studio, mais doit fort probablement lui aussi bénéficier des conseils de l’un des grands de son genre musical. Pour ce grand en question, l’empêchement de pouvoir monter sur la scène au cours des derniers mois a été une opportunité de transmettre des connaissances, du vécu aux plus jeunes.

« J’ai l’impression de faire un peu mon professeur, de redonner à la génération d’en-dessous. Comme ça, je [ne] pourrai jamais devenir une œuvre inachevée. »

– Souldia

« Malewa » est également disponible sur toutes les plateformes de diffusion en continu.

William Thériault

William est un véritable passionné d'actualité et d'information. Rêveur se démenant au quotidien, il a le journalisme pour vocation. Couvrir la culture, c'est un moyen de sortir de sa zone de confort.

Précédent

Inspiration PC : foncer dans la vie avec Élage Diouf

Découverte PC : se laisser bercer par Maxime Cyr

Suivant