La fin des faibles : la table est mise

Pierre-Yves Lord
© La fin des faibles / Facebook

La fin des faibles : la table est mise

Ça y est, le rap québécois a effectué son premier pas dans les petits écrans de la province. La diffusion du premier épisode de la série La fin des faibles sur Télé-Québec démontre qu’on s’ouvre tranquillement vers un style musical qu’on a longtemps enfoui dans les souterrains de notre culture.

Cette première émission portait un caractère bien à elle, en ce sens où il s’agissait d’un regard exclusif sur les auditions et ses coulisses. De 20h à 21h lundi, on a donc pu voir sur scène des rappeurs et des rappeuses des quatre coins du Québec tenter de se démarquer vis-à-vis leurs compétiteurs.

Ce sont les fondateurs d’End of the Weak Québec Guillaume Gingras, Benoît Beaudry et Jamie Emilio Maldonado qui portaient le mandat de sélectionner les 16 candidats qui seraient officiellement retenus pour la programmation, après quoi ils passeraient le flambeau aux juges Souldia, Koriass et Sarahmée.

Quelques dizaines de prétendants ont obtenu du temps d’antenne, mais seulement ceux qui sont listés ci-dessous prendront part à l’aventure. Ce sont eux qui ont mieux réagi aux deux épreuves de qualifications, soit celles d’a cappella et de freestyle.

  • Basics, 34 ans, Montréal
  • Houdini, 21 ans, Montréal
  • Raccoon, 24 ans, Montréal
  • Ruby, 38 ans, Québec
  • AmiGhoste, 24 ans, Île Maurice
  • Baddsoya, 24 ans, Québec
  • J.A.M., 22 ans, Boucherville
  • LeMind, 23 ans, Montréal
  • Helmé, 38 ans, Drummondville
  • Kayiri, 29 ans, Gatineau
  • Le Gicko, 24 ans, Montréal
  • Monk.e, 38 ans, Drummondville
  • Britanny Rose, 22 ans, Saint-Jean-sur-Richelieu
  • D-Track, 35 ans, Gatineau
  • Poète Black, 35 ans, Longueuil
  • Woodman, 35 ans, Vaudreuil-Dorion

Ce qui ressort de cette brochette et qui est intéressant, c’est assurément la diversité. Des rappeurs dans la jeune vingtaine se mesureront à d’autres qui ont presque la quarantaine. Les origines sont variées, les vécus sont différents, les manières de se présenter sur scène varient… pas un candidat n’est pareil et c’est ce qui fait la beauté du concours.

Il est d’ailleurs possible d’en apprendre davantage sur eux en visitant le site officiel de la compétition.

Mercredi à 20h, c’est le début des affrontements. Basics, Ruby, et les deux frères Racoon et Houdini seront de la partie. Amateurs de rap, c’est à ne pas manquer.

William Thériault

Passionné d’écriture, il adore produire des textes journalistiques et rencontrer des artistes du milieu. En plus de superviser la production du contenu du site, il couvre avec précision l’actualité culturelle québécoise, tout en s’assurant de fournir le contenu le plus authentique possible aux lecteurs.

Précédent

« Chimie aux urgences » : un vidéoclip défibrillateur

Une nouvelle collaboration entre PETiTOM et FouKi

Suivant