Aswell : un bond vers la gloire

Aswell
© Philippe Gosselin

Aswell : un bond vers la gloire

Aswell sort en force avec le lancement de son premier album officiel, intitulé Solo, quelques semaines après la sortie de sa chanson « Used to ».

L’album compte six chansons, dont deux que les adeptes du rappeur connaissaient déjà, soit « Used to » et « Leaving », qui est de loin sa chanson la plus écoutée sur les plateformes avec près de trois millions d’écoutes sur Spotify.

Les chansons « Intro », « Solo », « Foggy » et « Mood swings » complètent ce premier EP.

Les quatre sublimes découvertes portent sur le même thème que ses autres chansons, soit les peines d’amour et l’adversité qu’une telle situation cause.

Soyez assuré, Aswell fait chaud au cœur ! Le ton mélancolique et sa douceur rythmée est la même que dans ses dernières sorties. De manière personnelle, la contradiction entre ses mélodies et ses paroles sont fascinantes. Le meilleur exemple est sa chanson, intitulée « Solo », la mélodie et le mixage est une réelle balade. Elle pousse instinctivement à taper du pied et balancer sur sa chaise, alors que les paroles sont les suivantes.

« On savait dès le début qu’on allait se faire mal, mais on a voulu ride, jusqu’à temps qu’le whip crash. [ … ] Je ne crois pas pouvoir t’oublier sitôt, j’pensais pas tomber de si haut, tout seul dans l’bash, I need to go, je retournerai chez moi solo. »

Extrait de la chanson « Solo »

Dès que ses chansons sont apparues dans mes recommandations, il y a quelques mois, j’ai rapidement catégorisé ce rappeur dans mes découvertes de l’année 2020. Depuis, elles ont une place importante dans mon quotidien et en écoutant ses nouvelles chansons, j’ai eu le même sentiment de découvrir quelque chose qui fera du chemin.

Une chose est sûre, il continue d’épater avec cet album. Aswell compose, mixe et produit chacune de ses chansons.

Aswell est un jeune chanteur talentueux qui charme ses auditeurs grâce à son utilisation parfaite du franglais dans ses chansons. D’un couplet à l’autre, il mélange les différentes phrases qui les constituent entre le français et l’anglais et cela donne un résultat très sympathique à écouter.

Le potentiel de ce rappeur est exponentiel. Surveillez-le bien dans le futur proche, parce qu’il est loin d’avoir fini son ascension fulgurante.

Marc-André Fortin

Véritable passionné de la culture québécoise, Marc-André voit dans ce projet, une chance de pouvoir transmettre un peu de sa passion à toute personne qui s’y voit intéressée. Que cela passe par les séries télévisées, les chansons québécoises ou les humoristes, il aimerait que les jeunes se reconnaissent et s’accrochent à ce qui est fait ici.

Précédent

Jeik Dion : du roman noir à la bande-dessinée

Inspiration PC : foncer dans la vie avec Élage Diouf

Suivant