Crédit photo :

My Salinger Year de Philippe Falardeau sort le 5 mars 2021

| | ,

Le film Mon année Salinger, réalisé et scénarisé par le cinéaste québécois Philippe Falardeau, sort officiellement le 5 mars prochain. Les dates de sorties ont été décalées à 3 reprises dues aux règles sanitaires. Cette fois-ci, le film est prévu en salle de cinéma, mais également en vidéo sur demande. 

Ceci est le troisième long-métrage anglophone pour Philippe Falardeau. Le cinéaste a réalisé The Good Life en 2014 et Outsider en 2017. La sortie de My Salinger Year n’a pas été de tout repos. À cause de la pandémie, le réalisateur a dû gérer de nombreux retards. Il n’est pas le seul : le cinéaste québécois Denis Villeneuve a également dû décaler son film Dune pour l’automne prochain.

Résultat de recherche d'images pour "my salinger year"
© IFC Films

Ce film canado-irlandais met en vedette les actrices américaines Margaret Qualley et Sigourney Weaver. Il y a également des artistes d’ici dans la distribution avec la participation des comédiens québécois Théodore Pellerin et Yanic Truesdale. Ces acteurs ne sont pas inconnus à la scène internationale, puisqu’ils ont participé à des rôles importants dans des séries américaines.

Le film se déroule en 1995. L’histoire suit l’aspirante écrivaine Johanna Rakoff (Margaret Qualley) qui quitte la Californie pour s’installer à New York. La jeune fille, en quête de travail, se fait engager par Margaret (Sigourney Weaver), qui est l’agente littéraire du célèbre écrivain J.D Salinger. Le film est basé sur le roman du même nom écrit par la véritable Johanna Rakoff.

Les cinémas dans les régions en zone orange pourront aller voir le film en salle, mais pour les autres, le long-métrage sort sur demande (Illico, Google Plays, iTunes…) à partir du 5 mars prochain.

Florence Fortin-Giasson

Détentrice d’un bac et d’un certificat en histoire et en communication à l’UdeS, Florence adore apprendre sur toute sorte de sujets. Fan de voyage, cinéma, art et de vintage, elle se lance dans divers projets pour promouvoir la culture et la mémoire québécoise

Précédent

District 31 : les développements abondent

14 films d’amour pour la Saint-Valentin

Suivant