Les balados payants font leur entrée sur Spotify

Spotify
© Spotify

Les balados payants font leur entrée sur Spotify

Historiquement, les services de streaming ont offert leur contenu gratuitement, tout en permettant aux utilisateurs de se procurer un abonnement payant en échange de quelques fonctionnalités supplémentaires. Lundi, Spotify a changé la donne en annonçant l’arrivée de podcasts payants parmi ses hébergés.

Ce sera, pour l’instant, une mesure qu’on testera seulement aux États-Unis – et seulement dans quelques mois. Certains créateurs et certaines créatrices de contenu auront l’occasion d’offrir du contenu payant via Anchor, service de production et de distribution de balado et filiale du géant suédois.

Comme le rapporte Agence France-Presse, le dirigeant d’Anchor Michael Mignano soutient que l’arrivée d’une telle mesure permet aux concepteurs de contenu audio d’avoir « le pouvoir de choisir le meilleur modèle économique pour eux ».

Jusqu’à maintenant, les personnes utilisant Spotify (ou encore d’autres services comme Apple Podcast, iHeartRadio et Castbox) pour diffuser leur contenu musical ou audio gagnent leur pain grâce au revenu publicitaire généré par l’écoute de leur produit.

Le montant qui leur est versé a cependant déjà été au cœur de plusieurs débats quant à la valeur du travail des artistes.

En théorie, l’arrivée des balados payants permet à ceux qui jugent ne pas assez faire d’argent de fixer leur propre prix. En pratique, il reste à voir si ces personnes seront bien choisies et si les sommes demandées seront raisonnables.

Cela signifie-t-il que certains artistes musicaux, qui représentent d’ailleurs la grande majorité du contenu proposé sur Spotify, pourront faire de même si l’expérience balado se déroule bien? La réponse n’est pas connue, mais la question mérite d’être posée.

William Thériault

Passionné d’écriture, il adore produire des textes journalistiques et rencontrer des artistes du milieu. En plus de superviser la production du contenu du site, il couvre avec précision l’actualité culturelle québécoise, tout en s’assurant de fournir le contenu le plus authentique possible aux lecteurs.

Précédent

Pour une playlist plus diversifiée, c’est par ici !

Mélanger tradition printanière et musique, ça vous dit?

Suivant