Le Mois de la poésie en mode virtuel

© Le Mois de la poésie / Facebook
© Le Mois de la poésie / Facebook

Le Mois de la poésie en mode virtuel

Du 1er au 31 mars 2021, le Mois de la poésie aura lieu en mode virtuel.

Produit par le Bureau des affaires poétiques, le Mois de la poésie est un festival culturel qui laisse une voix aux poètes québécois.

« Le mois de la poésie présente une parole poétique qui sort du livre, tout en mettant le poète au centre de son énonciation ; une parole poétique qui se laisse entendre sous différentes formes, qui s’entremêle à d’autres disciplines artistiques, qui s’immisce partout et dans tous les milieux. »

Le Mois de la poésie
© Le Mois de la poésie

L’an dernier, le festival a dû être annulé à cause de la pandémie. Il revient en force, cette fois-ci, en mode virtuel sur Facebook, ainsi qu’à certaines radios étudiantes et quelques pages du journal Le Devoir.

Plusieurs évènements et podcasts, qui seront diffusés en direct sur Facebook, sont déjà prévus au calendrier. La diffusion du poème Ces espaces qui nous traversent, le visionnement d’une œuvre numérique faite par l’artiste visuelle Sarah L’Hérault et autres surprises sont au rendez-vous.

Afin d’encourager les artistes du festival, le Mois de la poésie propose une billetterie solidaire, où chaque individu peut déposer une somme qui lui convient. Un tirage serait aussi fait parmi tous les donneurs, peu importe le montant offert.

Poème du Mois de la poésie

Pour être à l’affut de tous les évènements en ligne, c’est ici. Pour accéder au programme complet du festival, c’est ici. Pour ceux qui souhaitent offrir un don à l’évènement, c’est ici.

Charlotte Bastien

Étudiante en communication appliquée à l’Université de Sherbrooke, Charlotte est passionnée par le domaine depuis qu’elle est toute petite. Que ce soit au cinéma, à la télévision, au théâtre, en musique ou en littérature québécoise, elle a toujours une œuvre à proposer pour les intéressés.

Précédent

La carrière du légendaire Christopher Plummer

Les Grandes Soirées : une belle initiative de Derrick Frenette

Suivant