Crédit photo :

Andréanne A. Malette : interpréter à sa manière

| | ,

Adossée au dos d’un Sitka, une épinette aux propriétés apaisantes qu’on retrouve dans la ville éponyme, Andréanne A. Malette écrit son prochain succès, s’inspirant du majestueux état d’Alaska. Après deux ans à l’écrire, c’est le 29 janvier dernier que l’autrice-compositrice-interprète a sorti son troisième album : Sitka.

L’album comprend dix extraits aux thèmes parfois plus durs, mais aussi très doux. La chanteuse a voulu y aborder des sujets comme la violence conjugale, l’émancipation, la dépression, le deuil et l’espoir. « Pour moi, c’était un exutoire d’écrire certaines chansons, mais pas seulement. Quand « Fou » est sortie, il y a quelques années, j’ai réalisé à quel point mes mots avaient un impact dans la vie de certaines personnes. Avec Sitka, j’ai vu une opportunité de parler de sujets qui me tiennent à cœur et de rejoindre les gens », a exprimé Andréanne A. Malette.

« Ce que je trouve exceptionnel dans le fait de faire de la musique, c’est vraiment que ça résonne chez les autres. »

Andréanne A. Malette en entrevue avec Projection Culturel

Au niveau des sonorités, l’ancienne finaliste de Star Académie (2012) s’est inspirée de l’Alaska, désirant reproduire l’ambiance nordique de l’État américain au meilleur de sa capacité. Pour ce faire, elle savait déjà qu’elle voulait jouer avec le son des percussions et les harmonies vocales qu’on peut entendre dans les extraits comme « Alaska ».

Sitka a rencontré un succès immédiat, se classant #1 des ventes sur iTunes au Québec et au Canada, jusqu’à trois jours après sa sortie.

La main sur le cœur

Si la majorité des chansons de l’album ont été écrites dans les deux dernières années, l’une d’entre elles remonte à beaucoup plus loin. « Deuxième chance » a été écrite en 2013 et produite plusieurs fois en spectacle. « J’aurais aimé la mettre dans mon deuxième album, mais ce sont les fans qui choisissaient les douze chansons à retenir, et elle est arrivée treizième. Les fans m’ont quand même demandé de la mettre sur un album, donc elle s’est retrouvée sur Sitka », a expliqué l’artiste.

Andréanne A. Malette se dit particulièrement proche de sa chanson « Le cœur au ventre », qu’elle interprète à un niveau plus personnel que les autres extraits de l’album. Elle avoue cependant avoir une préférence pour « Cœur léger » :

« En théorie, elle est placée numéro deux sur l’album, mais en réalité, elle va à la fin. C’est vraiment la chanson qui “close”, qui laisse derrière le négatif pour aller vers le positif. C’est une chanson d’espoir et de légèreté. »

Andréanne A. Malette en entrevue avec Projection Culturel

La pandémie frappe encore

Andréanne A. Malette devait se produire en spectacle du 11 au 26 février pour le lancement de son troisième album. Avec les mesures sanitaires et les directives de la santé publique, les dates retenues ont été annulées. Si elle avait espoir de pouvoir chanter dans les zones orange, cela reste incertain. « Les spectacles annoncés du 11 au 26 février n’auront officiellement pas lieu. Pour les théâtres des zones orange… comment pourrons-nous faire les spectacles avec un couvre-feu à 21h30 ? Les artistes pourront-ils traverser les régions ? À suivre… Chose certaine, j’ai très hâte de vous voir », a-t-elle annoncé hier sur Instagram. En entrevue, elle se dit cependant optimiste et prête à trouver de nouvelles solutions.


L’album est disponible sur toutes les plateformes numériques.

Vous pouvez également vous procurer son dernier album ou autres produits d’Andréanne A. Malette sur sa boutique en ligne en cliquant ici.

1, 'include' => $prevPost->ID ); $prevPost = get_posts($args); foreach ($prevPost as $post) { setup_postdata($post); ?>
Précédent

1, 'include' => $nextPost->ID ); $nextPost = get_posts($args); foreach ($nextPost as $post) { setup_postdata($post); ?>

Suivant