Virus et Versa : une nouvelle pièce de théâtre virtuelle

Virus et Versa
© Théâtre Harpagon / Facebook

Virus et Versa : une nouvelle pièce de théâtre virtuelle

Dès ce soir, la pièce de théâtre Virus et Versa, produite par le Théâtre Harpagon, sera présentée au public virtuellement.

Virus et Versa raconte l’histoire de deux personnages clownesques qui se rencontrent sur Internet. L’un, sympathique et amical, et l’autre, froid et distant, devront surmonter les défis résultant d’une pandémie mondiale et réussir à se rapprocher malgré les distances virtuelles. Inspirée de la situation actuelle, la pièce veut faire valoir l’importance de l’utilisation du Web.

« Virus et Versa est vraiment le résultat de la pandémie. On devait présenter une pièce […] quand le confinement est arrivé. […] On s’est dit que ce serait une bonne idée de plonger nos deux personnages dans le contexte actuel. »

Sylvain Marcel, comédien, dans La Presse

Selon le même article de La Presse, les comédiens Frédéric Desager et Sylvain Marcel se disent nerveux, mais excités de jouer devant un public en ligne. Ils racontent devoir ajuster leur jeu d’acteur et leur ton de voix par rapport à une scène théâtrale.

Écrite et mise en scène par Claude Paiement, la pièce sera présentée sous trois histoires humoristiques, suivis d’une période de questions avec les comédiens et le dramaturge. Claude a imaginé une quinzaine de sketchs qui, chacune, dureront environ dix minutes. Certaines parties ont même été testées auparavant sur leurs réseaux sociaux.

Bande-annonce de Virus et Versa

La pièce de théâtre est disponible en ligne à 19 h à partir de ce soir, ainsi que tous les vendredis jusqu’au 16 avril. La représentation virtuelle est au coût de 11,50 $ par participant. Pour vous procurer des billets, c’est ici. Les prochaines dates du spectacle, c’est ici.

Charlotte Bastien

Étudiante en communication appliquée à l’Université de Sherbrooke, Charlotte est passionnée par le domaine depuis qu’elle est toute petite. Que ce soit au cinéma, à la télévision, au théâtre, en musique ou en littérature québécoise, elle a toujours une œuvre à proposer pour les intéressés.

Précédent

La date de sortie du livre d’Édith Blais retardée

Pour l’amour de la culture | « Notre cerveau conspirationniste »

Suivant