La Maison-Bleue en ondes à partir de demain sur ICI Télé

La Maison-Bleue
© Radio-Canada

La Maison-Bleue en ondes à partir de demain sur ICI Télé

Cette nouvelle comédie à saveur politique, qui se veut un clin d’œil à nos voisins du sud, entre en ondes à compter de demain soir, 21 h, sur ICI Télé.

La série a été imaginée par quatre noms bien connus du paysage culturel québécois, soit Louis Morissette, Ricardo Trogi, Daniel Savoie et François Avard. Le quatuor s’est amusé à imaginer ce qui serait advenu du Québec si le oui l’avait emporté au référendum de 1995.

Un Québec indépendant en crise identitaire

L’histoire se déroule en 2016. Le Québec est alors dirigé par Jacques Hamelin (Guy Nadon), 4e président de l’histoire du Québec indépendant. Cela fait 25 ans que le Québec s’est séparé du Canada et la nation est toujours aux prises avec une crise identitaire. Une question résonne au sein de la population : devrions-nous réintégrer le Canada?

Les 10 épisodes de la série se déroulent dans l’univers politique, sans toutefois renier les sujets et les thèmes relatifs à la comédie. La série, bien que centrée sur la politique, reste également près de la vie quotidienne des personnages en abordant leur vie de famille, discussions père-fille, chicanes avec leurs voisins, etc.

Une distribution relevée

En plus de Guy Nadon dans le rôle du président Hamelin, on retrouvera également Anne-Marie Cadieux qui incarnera sa femme, la première dame du Québec. Ils partageront l’écran avec Mireille Turcotte, Anyjeanne Savaria, Roger Léger, Geneviève Schmidt, Dominic Paquet, Richardson Zéphir, Daniel Savoie, Myriam Leblanc, Frédéric Pierre et plusieurs autres.

La nouvelle comédie La Maison-Bleue entre en ondes demain soir à compter de 21 h sur ICI Télé.

Alexis Savoie

Présentement étudiant en Communication à l'Université de Sherbrooke, Alexis a toujours affectionné l'écriture. Passionné de littérature, de cinéma, de musique et d'art, il souhaite avant tout partager son amour de l'univers culturel québécois.

Précédent

Célébrez les courts-métrages avec le Festival Plein(s) Écran(s)!

« Flirt à l’aveugle », un bijou animé par Félix-Antoine Tremblay

Suivant