Crédit photo :

District 31 : des réflexions sur cette semaine enlevante

| | ,

Cette semaine marquait le retour de la plus populaire série au Québec : District 31. Alors que la dernière prise avant le temps des Fêtes, avec le regard sur le cadavre de Virginie Francoeur, n’avait laissée personne indifférent, le retour fut tout aussi surprenant et intéressant comme seul Luc Dionne ne sait le faire.

Voici un texte ressortant quelques réflexions personnelles qui me sont venues en tête à la suite de l’écoute des épisodes de cette semaine.


Avertissement : si vous n’avez pas écouté les épisodes de la semaine du 4 au 7 janvier, nous vous conseillons d’arrêter la lecture de ce texte immédiatement.


La tension au District 31 est palpable depuis des mois et les évènements de cette semaine ne feront qu’empirer les choses, alors qu’une nouvelle enquête sur le suicide d’une jeune fille de 14 ans tombe entre les mains de l’enquêtrice, Florence Guindon, assistée pour l’occasion par Noélie St-Hilaire. Les deux enquêtrices découvrent que l’attitude déplorable d’un professeur envers la jeune fille aurait pu mener à la remise en question de cette dernière. D’abord, Florence se sent, visiblement, très fragilisée par cette histoire (qui la mène à porter un jugement et à insulter le professeur en interrogatoire). La frustration de Florence est devenue encore plus importante quand elle a su qu’aucune accusation au criminel ne pouvait être portée contre l’enseignant et se réjouit ensuite devant le fait que l’enseignant se fait critiquer sauvagement sur les réseaux sociaux. Chose qui ne plait pas du tout à Patrick qui ne se gêne pas à lui faire savoir.

Cette mise en contexte me permet de vous partager la réflexion suivante : est-ce que les tensions qu’ils existent entre les différents individus qui forment le District 31 pourraient causer une implosion au sein de l’équipe entière bientôt ?


Avertissement : il n’est jamais trop tard pour arrêter la lecture de ce texte si vous n’avez pas écouté les épisodes de la semaine du 4 au 7 janvier.


Peut-être bien. Nous avons très rarement été témoins de confrontation entre Florence et Patrick et comme le dicton suivant le dit si bien : « chaque blessure laisse une cicatrice ». Dans le cas du District 31, les cicatrices sont nombreuses et je me demande combien de temps cela pourra tenir sans que ce rempli d’émotions explose à un moment ou à un autre, créant aussitôt un avant et un après qui serait difficile à rattraper pour tout le District. Disons que les couteaux volaient assez bas entre Patrick et Florence cette semaine. De plus, elle ne semble pas regretter la façon dont elle pense par apport au tribunal, dit public, avec les réseaux sociaux. Alors, est-ce qu’une autre brise de bec entre les deux à ce sujet est possible dans le futur ? Je pense bien que oui !

Ensuite, l’arrivée d’Yves Jacob dans l’équipe du SEI (Service des Enquêtes Indépendantes) en a choqué plus d’un. De manière très personnelle, je pensais que Jacob allait finir sa route en étant un nouveau lieutenant dans le District 31. Comme vous le savez, tous les membres du District ont refusé avec vigueur et il s’est retrouvé encore une fois chez l’ennemi.

Alors, je me demande s’il le fait pour les bonnes raisons ou s’il le fait uniquement pour se venger (d’une certaine manière) contre le D31 parce qu’il n’a pas pu revenir en temps qu’enquêteur principal dans un poste de police en raison de leur refus. Celui-ci va rejoindre, de façon permanente, Mélissa Corbeil et André Dallaire et créera probablement plusieurs remous. Faire tomber le 31 semble être dans ses priorités, reste à voir jusqu’à quel point il le désire et s’il aura les outils en main pour exécuter son plan. L’ajout de Jacob est excellent pour le SEI et le D31 devrait goûter à sa médecine dans les prochaines semaines.

Marc-André Fortin

Véritable passionné de la culture québécoise, Marc-André voit dans ce projet, une chance de pouvoir transmettre un peu de sa passion à toute personne qui s’y voit intéressée. Que cela passe par les séries télévisées, les chansons québécoises ou les humoristes, il aimerait que les jeunes se reconnaissent et s’accrochent à ce qui est fait ici.

Précédent

La saison 4 de 1res fois, encore un tourbillon d’émotions

Harry Potter et les Reliques de la Mort – Partie 2 diffusé sur les ondes de Noovo ce soir!

Suivant