Crédit photo :

ComediHa! Club : les mercredis P-A et sa gang !

| | ,

P-A Méthot animait hier soir la première soirée « P-A et sa gang » du ComediHa! Club de la Ville de Québec, une salle entièrement dédiée à l’humour.

L’humoriste avait choisi de faire rire le public – une dizaine de personnes réparties sur des écrans, sur zoom – en partageant son vécu de la pandémie et en racontant une sortie au zoo. Les rires entendus à quelques reprises durant le numéro n’ont pas suffi à dissiper le malaise qui régnait dans la salle vide. Si l’animation de la soirée d’ouverture de jeudi par P-A Méthot laissait transparaître une certaine maladresse, les humoristes invités ont su rattraper le coup avec des numéros dynamiques et divertissants.

Laurent Corbeil
Laurent Corbeil / Projection Culturel

Lors de cette soirée, six humoristes ont pu présenter des numéros d’une quinzaine de minutes. D’abord, Mario Tessier a parlé de son confinement et de son récent traitement au botox. Mélanie Ghanimé, crue et franche, n’a pas hésité à aborder des sujets comme le sexe anal et la crise de la quarantaine. Philippe Laprise, toujours à fond dans l’humour, raconte son expérience de père en confinement avec trois enfants. À l’instar de Mélanie, Réal Béland parle de sa cinquantaine qui approche et de la vieillesse. Philippe-Audrey Larrue-St-Jacques, toujours dans son personnage d’introverti dépassé par la vie, parle des complotistes et dit qu’il a profité du confinement pour « chercher un sens à la vie en fumant un joint avec du cowboy-fringant en arrière-plan ». Finalement, Maxim Martin offre une vision de l’avenir qui nous attends, l’après-pandémie comme une apocalypse de zombie et aborde le thème de la virilité.

L’humour en temps de pandémie

Assister à un spectacle d’humour sans public, c’est comme manger des céréales sans lait. C’est plate. Il est impossible pour l’humoriste de prendre le pouls des spectateurs après une blague. Ont-ils aimé ça ? Ont-ils détestés ? Ont-ils rit ? Il devient donc difficile pour eux d’adapter leur numéro à leur audience. C’est pour cette raison qu’un humoriste peut paraître maladroit ou malaisant, n’étant pas habitué de présenter son sketch devant une salle vide. En 2021, l’indulgence est donc au menu.

Comme partout ailleurs, l’équipement utilisé par les humoristes doit être désinfecté entre tous les numéros présentés par différentes personnes. Il y a donc un court moment de latence où rien ne se passe, où l’on regarde quelqu’un nettoyer les bancs et les micros avant de faire entrer la personne suivante.

« Ça fait longtemps que je suis allé en tournée. Maintenant, j’entends une personne rire pis je me dis que c’est un es** de bon show. »

Maxim Martin, en parlant de l’absence d’interactions avec le public

Malgré quelques maladresses du côté de l’animation, la soirée d’ouverture du ComediHa! Club a connu un beau succès avec plus de 10 000 spectateurs qui regardaient la diffusion en direct. P-A Méthot reprend les mots de Maxim Martin pour conclure cette première soirée : « Ce soir, on s’est senti revivre ».


Retrouvez « P-A et sa gang » en direct tous les mercredis sur le site web de ComediHa! Les invités seront présentés 48h à l’avance.

1, 'include' => $prevPost->ID ); $prevPost = get_posts($args); foreach ($prevPost as $post) { setup_postdata($post); ?>
Précédent

1, 'include' => $nextPost->ID ); $nextPost = get_posts($args); foreach ($nextPost as $post) { setup_postdata($post); ?>

Suivant