Une première bande-annonce pour Les Beaux Malaises 2.0

Martin Matte
© Capture d'écran / TVA

Une première bande-annonce pour Les Beaux Malaises 2.0

L’attente a été longue pour les amateurs de la populaire série Les Beaux Malaises, mais elle touche désormais presque à sa fin. Après plusieurs années de pause, l’équipe de production avait annoncé qu’elle cessait le tournage de la série – pause qui a été interrompue en 2020, lorsque les enregistrements ont repris il y a quelques mois.

Lundi en avant-midi, les images de la première bande-annonce officielle de ce qu’on appelle communément la version 2.0 des Beaux Malaises ont été diffusées. Rapidement, on les a vues être reprises dans les médias – et la réponse du public a évidemment été fort favorable.

L’humoriste Martin Matte, qui est au centre de la série, avait mentionné il y a environ un an qu’il reprenait l’écriture de la série, elle qui avait originalement été diffusée sur trois saisons entre 2014 et 2017. Celui qui porte à la fois les chapeaux d’auteur et de comédien avait déjà dit qu’il était satisfait des 34 épisodes et qu’il ne comptait pas en faire plus, au grand désarroi du public.

Comme le mentionne judicieusement TVA Nouvelles, cette quatrième saison proposera une foule de défis du quotidien : « amitiés inadéquates, sexualité débridée, relations familiales complexes, travaux manuels ratés et… séparation assumée » seront au rendez-vous.

La distribution de la populaire comédie comptera à nouveau sur le talent de Julie Le Breton, Émilie Bierre, Michèle Deslauriers, Fabien Cloutier, Patrice Robitaille, Martin Perizzolo, Catherine Proulx-Lemay, Geneviève Schmidt, Christiane Pasquier, Alexis Martin et d’Adib Alkhalidey, qui reprennent tous leurs rôles respectifs.

La première de cette nouvelle saison sera diffusée sur les ondes de TVA le 27 janvier prochain.

William Thériault

Passionné d’écriture, il adore produire des textes journalistiques et rencontrer des artistes du milieu. En plus de superviser la production du contenu du site, il couvre avec précision l’actualité culturelle québécoise, tout en s’assurant de fournir le contenu le plus authentique possible aux lecteurs.

Précédent

Marc Hervieux : l’art de se renouveler pour Noël

Dire au revoir à Kent Nagano sur une belle note

Suivant