Tout le monde ensemble, c’est ce soir

Mathieu Dufour
© Laurent Corbeil / Projection · Culturel

Tout le monde ensemble, c’est ce soir

Il ne reste plus que quelques jours à l’année fort éprouvante qu’aura été 2020. Question de faire un contraste avec tout ce qui y est produit, quelques dizaines de personnalités bien connues des Québécois se sont rassemblés pour faire de la soirée du 28 décembre un baume sur les nombreux maux qui en ont affecté plusieurs.

Les quatre chaînes de télévision généralistes, soit Radio-Canada, TVA, Noovo et Télé-Québec, présenteront simultanément l’émission spéciale Tout le monde ensemble, qui sera également disponible sans frais sur la plateforme de webdiffusion Yoop, ce soir-même dès 19h30.

Coanimée par Véronique Cloutier, Pierre-Yves Lord, Jean-Philippe Dion et Marie-Lyne Joncas, Tout le monde ensemble proposera des numéros montés par une vingtaine d’artistes d’ici. Autant la musique en tout genre que l’humour seront au rendez-vous.

Comme le note Radio-Canada, la liste des invités est composée des noms suivants : « Vincent Vallières, Émile Bilodeau, Mes Aïeux, Les Trois Accords, Ludovick Bourgeois, Mélissa Bédard, Guylaine Tanguay, Florent Vollant, Samian, Phil Roy, Mathieu Dufour, 2Frères, Martine St-Clair, Ariane Moffatt, Damien Robitaille, Boom Desjardins, Les Denis Drolet, Debbie Lynch-White et Benoit McGinnis ».

Après la fameuse soirée Une chance qu’on s’a ainsi que le Grand spectacle de la Fête nationale, Tout le monde ensemble est le troisième « super spectacle » de son genre à être produit en territoire québécois. Considérant que les deux premiers ont attiré deux millions et 1,9 million de téléspectateurs respectivement, on peut s’attendre à un autre succès monstre.

William Thériault

Passionné d’écriture, il adore produire des textes journalistiques et rencontrer des artistes du milieu. En plus de superviser la production du contenu du site, il couvre avec précision l’actualité culturelle québécoise, tout en s’assurant de fournir le contenu le plus authentique possible aux lecteurs.

Précédent

Annie-Soleil Proteau : redevable à la musique d’ici

Commencer la nouvelle année du bon pied

Suivant