Pour l’amour de la culture | Instinct de survie: Tromper le destin sur les plus hauts sommets du monde

Chronique Maggy
© Mackenzie Sanche / Projection Culturel

Pour l’amour de la culture | Instinct de survie: Tromper le destin sur les plus hauts sommets du monde

Pour faire suite à la publication de notre entrevue cette semaine, je vous propose le livre Instinct de survie : Tromper le destin sur les plus hauts sommets du monde écrit par Gabriel Filippi et Brett Popplewell.

Pour les amoureux d’émotions fortes, vous ne risquez pas de vous ennuyer avec cette biographie. Pour les rêveurs, vous serez inspiré. Pour les voyageurs, vous aurez le goût de sortir. Pour tout le monde, vous aurez envie d’accomplir de grandes choses. Le livre de Gabriel Filippi est comme un roman d’aventures où chaque moment semble sorti tout droit d’un film.

Pour ceux qui n’ont pas lu l’entrevue cette semaine, Gabriel Filippi est un alpiniste, conférencier et guide d’expédition, mais il est aussi le premier québécois à gravir les deux versants de l’Everest. Il l’a grimpé une troisième fois en mai 2019.

Il raconte comment il est devenu alpiniste, les obstacles qu’il a surmontés, les choix qu’il a dû faire. Il nous raconte ses exploits et ses pertes. « Au cours d’une vingtaine d’années passées à escalader les plus hautes montagnes de la planète, l’alpiniste a notamment échappé au pire désastre de l’histoire de l’Everest et à une attaque des talibans qui, sur une montagne du nord du Pakistan, a emporté dix de ses compagnons alpinistes. Gabriel Filippi survit. Encore et toujours », peut-on lire au dos du livre. Mais le livre ne raconte pas seulement ces tragédies, mais est un récit touchant de la vie d’un homme qui s’est accompli.

Ce livre nous redonne de la motivation lorsque nous n’en avons plus. Il nous fait rêver d’aventure. Aujourd’hui, ces choses sont importantes, nous sommes dans un moment où nous cherchons à rêver et à nous motiver.

Le livre est disponible dans une librairie près de chez vous.


C’est un rendez-vous tous les samedis à 12h pour la chronique hebdomadaire signée Maggy McDonald, votre recommandation du weekend à ne pas manquer. Soyez-y pour l’amour de la culture!

Maggy McDonald

Passionnée par le cinéma, la littérature, la musique et les arts de la scène depuis un jeune âge, Maggy a terminé ses études collégiales en journalisme et est maintenant étudiante à l’Université Concordia. Elle souhaite partager son amour pour la culture québécoise.

Précédent

Brigitte Boisjoli : dynamique comme jamais

Harry Potter et l’Ordre du Phénix diffusé sur Noovo ce soir

Suivant