Laurent Duvernay-Tardif à la barre d’une émission jeunesse à Télé-Québec

Laurent Duvernay-Tardif
© Tout le monde en parle / Radio-Canada

Laurent Duvernay-Tardif à la barre d’une émission jeunesse à Télé-Québec

Après la pratique de la médecine ainsi que le football professionnel, Laurent Duvernay-Tardif ajoute une nouvelle corde à son arc : l’animation.

Dès l’hiver 2021, le médecin et joueur de la Ligne nationale de football sera à l’animation de Sans relâche, une émission jeunesse de Télé-Québec mettant en valeur les arts et les sports.

L’émission sera en ondes durant la semaine de relâche 2021, soit du 26 février au 7 mars, tous les soirs à 18 h. Sans relâche est une émission ayant pour but de stimuler les jeunes en leur proposant une panoplie d’activités et de promouvoir la créativité ainsi que la persévérance scolaire.

Laurent Duvernay Tardif estime qu’il est important de promouvoir la cause de la persévérance scolaire et de stimuler les jeunes. « La persévérance est l’élément clé qui m’a permis de réaliser mes rêves et d’atteindre mes buts, a déclaré Laurent Duvernay-Tardif par voie de communiqué. Par ailleurs, l’activité physique et la créativité sont des facteurs fondamentaux pour l’épanouissement des jeunes et pour leur réussite éducative. Tout ceci mis ensemble donne Sans relâche! »

L’émission Sans relâche accueillera également deux collaborateurs spéciaux, Anaïs Favron et Patrice Bélanger, qui proposeront des activités scientifiques et culinaires pour les jeunes à reproduire à la maison. Laurent Duvernay-Tardif, de son côté, proposera divers programmes qui combineront art et sport.

L’émission Sans relâche, animée par Laurent Duvernay-Tardif, entrera en ondes lors de la semaine de relâche 2021, du 26 février au 7 mars, et sera diffusée tous les soirs à compter de 18 h.

Alexis Savoie

Présentement étudiant en Communication à l'Université de Sherbrooke, Alexis a toujours affectionné l'écriture. Passionné de littérature, de cinéma, de musique et d'art, il souhaite avant tout partager son amour de l'univers culturel québécois.

Précédent

Le parcours derrière l’ascension de Misa

Fairfly : un spectacle pour emporter bien réussi

Suivant