Crédit photo :

La poésie de David Goudreault frappe encore

| | ,

Les mots justes et percutants de David Goudreault retrouvés dans son nouvel album Le nouveau matériel fracassent les conventions une fois de plus. Ne lésinant pas sur la gravité des thèmes abordés dans ses compositions, il réussit à traiter avec brio de la solitude, de la maladie mentale, de l’intimidation et de notre rapport aux réseaux sociaux, entre autres. 

Co-réalisé par Goudreault et Manu Militari, l’album contient de nombreux collaborateurs qui agrémentent de façon renversante les compositions par leur touche personnelle. Que ce soit Ariane Moffatt, Florence K, Luce Dufault, Louis-Jean Cormier ou encore Alex McMahon, la justesse de leurs présences se marie à merveille avec les différents styles utilisés. On peut en effet y retrouver un judicieux équilibre entre le rap, le spoken word, la chanson et le slam.

L’album tombe juste à point en ces temps pandémiques, où tout nous est remis en question. La quête identitaire qui rallie chacune des chansons nous pousse à repenser notre rapport à soi et au monde. Rassurez-vous, bien que le ton soit imprégné de la détresse humaine, il n’en reste pas moins que l’on peut déceler de nombreuses touches d’espoir, comme c’est le cas dans la chanson Pleurer des soleils.

La chanson Avril nous rappelle également en ce sens de garder le cap: « garde le fil directeur de ton cœur de ti-cul, reste curieux, enthousiaste, allumé, fébrile, et du mois de mai jusqu’au mois d’avril ne te découvre pas d’un fil. »

Les questions sociales présentes tout au long de l’album rappellent la ferveur de l’artiste pour mettre en vers et en lumière les sentiments les plus enfouis de notre être. Les airs de Goudreault évoquent que la poésie, aussi éloquente que pertinente, mériterait qu’on lui redonne ses lettres de noblesse, et ce, à toutes les sphères de la société.

Le nouveau matériel montre qu’encore une fois, l’art est essentiel pour faire ressurgir l’unicité émotionnelle de l’humanité, autant dans sa beauté que dans ses côtés plus sombres.

L’album est disponible dès maintenant en version physique et en ligne sur Apple Music et Spotify.

Une collaboration de Marie Lapointe

1, 'include' => $prevPost->ID ); $prevPost = get_posts($args); foreach ($prevPost as $post) { setup_postdata($post); ?>
Précédent

1, 'include' => $nextPost->ID ); $nextPost = get_posts($args); foreach ($nextPost as $post) { setup_postdata($post); ?>

Suivant