Crédit photo :

Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban diffusé sur Noovo ce soir!

| | , ,

Voyez (ou revoyez) le troisième volet de la saga ce soir à compter de 18 h sur les ondes de Noovo! Serez-vous au rendez-vous?

Le marathon Harry Potter se poursuit pour sa troisième semaine avec la présentation du troisième film, Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban. Le marathon s’est entamé il y a deux semaines avec Harry Potter à l’école des sorciers et s’est poursuivi la semaine dernière avec Harry Potter et la Chambre des Secrets.

Dans ce troisième volet, Harry s’apprête à retourner à Poudlard avec ses fidèles amis Ron et Hermione afin de commencer sa troisième année d’études. Au programme : un nouveau professeur de Défense contre les forces du mal, un nouveau cours de divination, ainsi que des cours de soins aux créatures magiques avec un enseignant bien particulier…

Jusqu’ici tout semble pointer vers une année tout à fait normale, mais que serait une année à Poudlard sans une touche de danger supplémentaire?

En effet, peu avant la rentrée scolaire, le Ministère de la Magie annonce une terrible nouvelle, Sirius Black, criminel notoire et fidèle partisan de Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom, a réussi à échapper aux sinistres Détraqueurs et à s’évader de la prison d’Azkaban, la prison des sorciers. Il s’agit de la première fois qu’un détenu s’échappe d’Azkaban, et c’est ce qui inquiète tout le monde… Hormis le fait que Black soit un fou furieux ayant tué treize Moldus d’un seul coup de baguette.

L’évasion de Black semble avoir été motivée par quelqu’un en particulier. Un élève de Poudlard qui a barré le chemin au Seigneur des Ténèbres par le passé… Devinez qui?

Soyez au rendez-vous ce soir à compter de 18 h pour la présentation du film Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban sur les ondes de Noovo!

Alexis Savoie

Présentement étudiant en Communication à l'Université de Sherbrooke, Alexis a toujours affectionné l'écriture. Passionné de littérature, de cinéma, de musique et d'art, il souhaite avant tout partager son amour de l'univers culturel québécois.

Précédent

Samedi sucrerie avec Mackenzie : les biscuits réconfort

Pour l’amour de la culture | Ce qu’on respire sur Tatouine

Suivant