Crédit photo :

Amour Suprême : le podcast de Corneille

| | ,

Le chanteur Corneille a lancé son propre podcast s’intitulant Amour Suprême qui a débuté le 2 octobre dernier avec un premier invité de marque : Nicolas Ouellet.

C’est par le biais de ses réseaux sociaux qu’il avait annoncé la nouvelle il y a plus de dix semaines.

« Nous sommes en pénurie de dialogues, nous arrivons plus à se parler et comme les sujets plus délicats sont plus difficiles à traiter à coup de rimes et de petits refrains en tout cas pour moi. J’ai décidé de lancer mon propre podcast », partageait-il sur sa page Instagram à l’annonce de ce projet.

Depuis cela, Corneille a publié cinq épisodes, dont les invités sont Nicolas Ouellet, Véronique Cloutier, Anthony Kavanagh, Mathieu Bock-Côté et Webster.

© Capture d’écran (YouTube : Corneille)

C’est dans un décor plutôt sympathique et très chaleureux que le chanteur débute des conversations très profondes avec ses invités sur des sujets chauds des dernières semaines comme les vagues de dénonciations, les enjeux liés au racisme et d’autres sujets de ce type.

Il a illustré sur sa page Instagram à quoi les auditeurs allaient pouvoir s’attendre lors du lancement.

« Chaque semaine, je vous proposerai plus de deux heures de conversation, dont le parcours et ou l’esprit m’intéressent et me fascinent. Des gens fascinants et exceptionnels par leur expérience de vie », disait-il sur sa page Instagram.

Pour ce dernier, ce podcast est l’occasion de se parler franchement et avec bienveillance.

De plus, après chaque épisode, sa femme et lui discutent du podcast précédent dans des épisodes qui portent le nom de L’extra avec Sofia. Ce segment dure approximativement une heure et permet à Corneille de revenir sur ce qu’il a discuté avec l’invité de la semaine.

Les futurs épisodes, ainsi que ceux déjà en ligne, sont disponibles sur toutes les plateformes de podcast et sur YouTube.

Marc-André Fortin

Véritable passionné de la culture québécoise, Marc-André voit dans ce projet, une chance de pouvoir transmettre un peu de sa passion à toute personne qui s’y voit intéressée. Que cela passe par les séries télévisées, les chansons québécoises ou les humoristes, il aimerait que les jeunes se reconnaissent et s’accrochent à ce qui est fait ici.

Précédent

Miro Belzil sort un tout nouveau vidéoclip

La poésie de David Goudreault frappe encore

Suivant