Crédit photo :

Mammouth le balado : les jeunes s’expriment sans filtre

| |

Le réseau Télé-Québec a lancé mardi MAMMOUTH le balado qui sera animé par Nicolas Ouellet et commenté par Sarah-Jeanne Labrosse. Ce nouveau projet a été lancé en collaboration avec Tel-jeunes. 

Ce nouveau balado de dix épisodes vise à donner la parole à la jeunesse québécoise, pour que celle-ci puisse s’exprimer sur les différents enjeux qui les concernent tout autant dans la société actuelle.

« Prendre le temps de s’arrêter pour réfléchir au monde qui nous entoure et s’exprimer sur ce qui nous préoccupe, il n’y a pas d’âge pour ça. C’est avec des réflexions et des idées nouvelles que le monde de demain peut se construire », exprime Sarah-Jeanne Labrosse en début des capsules.

Ce balado offrira donc la chance à un groupe de jeunes de parler de façon honnête à propos d’enjeux qui les intéresses et qu’ils désirent mettre de l’avant. Ils partageront également des témoignages au cours des épisodes.

« Onze jeunes du Comité se lancent dans ce premier balado MAMMOUTH. Au fil des 10 épisodes, Aglaé, Anis, Fanny, Laurent-Émile, Leila, Lukas, Mikaëlle, Myriam, Ornella, Shophika et Yasmine s’entretiennent avec Nicolas Ouellet – lui-même parrain du Comité jeunesse de Tel-jeunes. »

peut-on lire dans le communiqué de presse annonçant le projet.
© Télé-Québec

Le communiqué fait référence au comité jeunesse que Tel-Jeunes a mis sur pied en septembre dernier. Globalement, ce comité est composé de douze adolescents, tous âgés entre 15 et 22 ans et provenant de différentes nationalités. Le mandat de ces derniers est de collaborer avec Tel-Jeunes pour que les communications, les pratiques ainsi que le contenu offerts par l’organisation soient le plus inclusifs possibles. C’est Nicolas Ouellet qui avait été sélectionné par Tel-Jeunes afin de parrainer le projet lors du lancement.

La performance, la consommation, la réputation, ainsi que l’autorité sont parmi les thèmes qui sont abordés par Nicolas Ouellet et ses invités au cours de cette première saison.

« Dès notre première rencontre en août, j’ai été soufflé par la lucidité, la pertinence et l’éloquence des jeunes du Comité », confie Nicolas Ouellet. « Ça me fait tellement chaud au cœur non seulement d’avoir pu les accompagner dans leurs échanges au micro, mais aussi de savoir que grâce au balado, leurs voix vont être entendues à plus grande échelle. Elles et ils ont des choses à dire dont on a énormément à tirer, peu importe notre âge! »

Propos de Nicolas Ouellet obtenus via le communiqué de presse

L’entièreté des épisodes est disponible sur toutes les plateformes de podcasts.

Marc-André Fortin

Véritable passionné de la culture québécoise, Marc-André voit dans ce projet, une chance de pouvoir transmettre un peu de sa passion à toute personne qui s’y voit intéressée. Que cela passe par les séries télévisées, les chansons québécoises ou les humoristes, il aimerait que les jeunes se reconnaissent et s’accrochent à ce qui est fait ici.

Précédent

Les 2Frères chantent Noël !

La saison avortée de Demain des hommes

Suivant