Les Boys passent aux mains de ComediHa!

©TVA Nouvelles
©TVA Nouvelles

Les Boys passent aux mains de ComediHa!

En entrevue avec Le Journal de Québec, le président et fondateur de ComediHa!, Sylvain Parent-Bédard, en a fait l’annonce en plus de confirmer son désir de ramener Les Boys au petit écran.

La nouvelle est tombée mardi matin, alors que Sylvain Parent-Bédard était en route pour la métropole afin de conclure la transaction avec le père des Boys, le producteur Richard Goudreau. Si on ne connaît pas le montant exact inclus dans la transaction, on peut s’attendre à ce que la somme soit substantielle étant donné du patrimoine culturel que représente la franchise Les Boys. « À l’échelle du Québec, c’est comme si Disney achète Star Wars. Les Boys, c’est la plus grande franchise cinématographique canadienne. »

Les chiffres ne mentent pas et viennent soutenir l’affirmation du fondateur de ComédiHa! Au cinéma, entre les cinq films des Boys parus au grand écran entre 1997 et 2013, pas moins de 3,9 millions et cinéphiles ont été attirés pour générer des recettes de 22,1 millions de dollars. À la télévision, trois des cinq saisons des Boys présentées sur les ondes de Radio-Canada ont obtenu un auditoire moyen de plus d’un million de téléspectateurs.

Plusieurs nouveaux films dans les plans

Le nouvel acquéreur de la franchise Les Boys a confirmé qu’un nouveau film est prévu pour Noël 2022, avec d’autres qui suivront lors des années subséquentes. Interrogé à savoir s’il était prêt à reprendre son rôle de l’entraîneur Stan, Rémy Girard ne s’est pas fait prier pour affirmer qu’il est partant, si on lui fait signe. « Nous étions une belle gang de fous là-dedans », a-t-il confié en se remémorant des souvenirs de tournage, dont le voyage à Chamonix pour le tournage des Boys 2. « Trois semaines idylliques avec l’équipe du film et les gens de la place », se rappelle le comédien.

Pas question de dénaturer un classique

M. Parent-Bédard a également tenu à rassurer les sceptiques à savoir que l’ADN des Boys restera le même. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle le père des Boys, Richard Goudreau, restera associé à son bébé. « C’est important de ne pas tuer l’ADN des Boys. Je souhaite qu’il reste impliqué au niveau du contenu et de la marque. Même chose pour son fils, Lenny-Jo, qui a produit des séries télé avec lui et qui est notre vice-président télé à ComediHa ! Je souhaite qu’il demeure là. J’ai vu trop souvent des passations de franchise où on n’a pas conservé l’ADN et la culture de la marque. »

Alexis Savoie

Présentement étudiant en Communication à l'Université de Sherbrooke, Alexis a toujours affectionné l'écriture. Passionné de littérature, de cinéma, de musique et d'art, il souhaite avant tout partager son amour de l'univers culturel québécois.

Précédent

Pierre Lapointe sera au rendez-vous pour les fêtes

Des épisodes de podcasts québécois à ne pas manquer

Suivant