Le film L’Arracheuse de temps financé par le Fonds Harold Greenberg

Fred Pellerin
© Radio-Canada / Karine Dufour

Le film L’Arracheuse de temps financé par le Fonds Harold Greenberg

Aujourd’hui, Bell Média a annoncé que, dans le cadre de son volet « Aide à la production de longs métrages de fiction » ce sont quatre productions cinématographiques de fiction qui seront financées par le Fonds Harold Greenberg, dont L’Arracheuse de temps, une production réalisée par Francis Leclerc et adaptée du conte de Fred Pellerin.

C’est une troisième production adaptée de ses contes pour Fred Pellerin, les deux autres étant Babine et Ésimésac, mais c’est la première fois que l’une d’elle sera réalisée par Francis Leclerc, qui a entre autres réalisé le film Un été sans point ni coup sûr.

Toute l’équipe de L’Arracheuse de temps débutait les tournages cet automne à Saint-Armand, dans les Cantons de l’est. La distribution est très prometteuse et on y retrouve entre autres Michèle Deslauriers, Geneviève Schmidt, Émile Proulx-Cloutier, Pier-Luc Funk, Marc Messier, Céline Bonnier ainsi que Jade Charbonneau.

Le long métrage devrait prendre l’affiche à la fin de l’année 2021.

Les trois autres productions cinématographiques financées par le Fonds Harold Greenberg sont Adam change lentement, un film scénarisé et réalisé par Joël Vaudreuil, Falcon Lake, une production scénarisée et réalisée par Charlotte Le Bon, ainsi que Toupie et Binou, un long métrage adapté de la série télévisée du même nom et réalisé par Dominique Jolie ainsi que Raymond Lebrun.

Marie-Soleil Rochon

Étudiante en communication à l’UdeM, Marie-Soleil est passionnée par la culture québécoise depuis qu’elle est toute petite. Vous pouvez lui parler de cinéma, de télévision, de musique ou bien de théâtre, elle est toujours au courant de tout!

Précédent

Valence, grand gagnant de la 24e édition des Francouvertes!

Nos élus sous une nouvelle perspective

Suivant