« L’anxiété c’est plus fort que toi, c’est plus fort que la vie »

© Laurent Corbeil / Projection Culturel
© Laurent Corbeil / Projection Culturel

« L’anxiété c’est plus fort que toi, c’est plus fort que la vie »

Derrière la boule d’énergie qu’est Claudie Mercier, candidate à l’émission Occupation Double Afrique du Sud, se cache une personne tout aussi rayonnante par ses valeurs et son positivisme. Dans le cadre de la première soirée de quatre sur la thématique du mouvement « Body Positivity », apprenez à la découvrir sous un œil nouveau.

Sensible au mouvement « Body Positivity » qui voit le jour depuis quelques temps sur les différentes plateformes numériques, l’ancienne candidate d’Occupation Double Afrique du Sud, Claudie Mercier était de passage avec l’équipe de Projection Culturel via Instagram, lundi soir. 

Souriante et toujours fort sympathique, la jeune youtubeuse a généreusement accepté de donner de son temps pour parler de ce mouvement qui lui tient beaucoup à cœur.

« Pour moi, le “Body Positivity” c’est de créer son propre idéal de beauté par rapport à toi,  sans nécessairement te comparer aux autres. Pour ma part, je veux encourager les gens à s’aimer dans le corps qu’ils ont. »

Claudie Mercier

Certaines personnes ont été surprises de voir le nom de Claudie Mercier au sein de cette thématique entièrement consacrée au mouvement du “Body Positivity”, car aux yeux de plusieurs, elle respecte les normes de beauté de la société. La principale intéressée trouve très dommage que certains ne donnent pas autant de poids à ses propos en matière d’acceptation de soi.

« J’essaie vraiment de prôner l’acceptation de soi. Je trouve ça plate quand les gens disent que tu ne peux pas en parler parce que tu corresponds aux standards de beauté. Les gens qui me disent ça, c’est parce qu’il ne comprennent pas l’essence de mon message. Je dis bien que les standards de beauté sont différents pour chaque personne », souligne-t-elle lors du Instagram live en compagnie de Gabriel Leblanc, animateur de la soirée.

© Laurent Corbeil / Projection Culturel

Accepter son corps pour mieux vivre

Dans la société dans laquelle nous vivons, tous ont un passé qui diffère. Pendant que certaines personnes ne retiennent que du positif de leurs journées, ce n’est peut-être pas le cas pour tous. En effet, certaines personnes vivent au jour le jour sans pouvoir afficher un sourire lorsque ceux-ci se regardent dans le miroir ; c’est un problème aux yeux de Claudie. 

« Je vois trop de femmes autour de moi qui ne s’acceptent pas comme elles le sont.  Ça serait te mentir de dire qu’en tant que femme, nous avons 100% confiance en nous. Ça arrive des fois des pertes de confiance, mais je pense qu’il faut se dire que “no matter what” on est belle », affirme-t-elle. 

L’ancienne candidate à Occupation Double ne fait pas exception, elle qui avoue même avoir eu quelques remises en question sur son propre corps par le passé.

« J’ai déjà été « freak » sur ma santé. Je ne mangeais plus rien, je me poussais trop. Je ne me permettait même pas de manger de la poutine ! À un moment ou un autre, Il faut que tu lâches prise de ton corps. La réalité, c’est que dans la vie, il faut avoir un bel équilibre de vie et je crois que c’est plus facile de s’accepter comme ça. »

Claudie Mercier

Certaines personnes vont avoir si peur de s’afficher aux yeux des autres qu’elles vont se prendre en photo dans l’optique de resssembler le plus possible à un idéal de beauté de la société, qui en fait, ne devrait jamais être pensé pour être satisfait de son corps.

« N’essayez pas de trouver des angles pour cacher ce que vous êtes. Ce qui fait que vous êtes belles c’est vous dans vos vrais angles. À la seconde qu’une personne est bien dans son corps, elle a tout à gagner », estime-t-elle.

© Laurent Corbeil / Projection Culturel

L’anxiété un facteur à ne pas négliger

La quête du bonheur semble destinée à un état d’âme positif et c’est dans cette lignée que l’invitée du lundi soir voit la vie. Par contre, de son propre aveu, il existe des moments où un ennemi vient la confronter : l’anxiété.

« L’anxiété c’est plus fort que toi, c’est plus fort que la vie. Tu as quelque chose à l’intérieur et tu ne peux pas t’en sortir, à moins que tu prennes des démarches pour. »

Claudie Mercier

« Au début, je gardais tout ça pour moi, je faisais des crises de panique. Les gens me jugeaient parce que je “chokais” la job, je ne voulais plus aller à l’épicerie, etc. C’était rendu à ce point grave et j’ai attendu trop longtemps avant d’en parler. Si j’avais à recommencer, j’en parlerais dès le début. Pensez à vous dans ça. Ne pensez surtout pas au jugement des autres! Même s’il y a des gens qui vous jugent, ils ne savent pas de quoi ils parlent. »

Sujet tabou, l’anxiété demeure encore aujourd’hui un sujet où certains ne veulent pas s’aventurer, mais Claudie invite les jeunes ou moins jeunes à témoigner de leurs problèmes, que ce soit à des membres de la famille, des amis ou même à un médecin.

« Des fois, il faut que tu acceptes le fait que tu vas avoir besoin d’une petite béquille. Des fois, la béquille, c’est ce qui va te permettre d’avancer. Je dirais aux gens de ne pas avoir peur d’aller chercher leurs béquilles. » 

Claudie Mercier

Tous auront des moyens différents de mener leur combat face à l’anxiété. Pour sa part, Claudie avoue que le sport représente peut-être la clé du succès face à cet ennemi qui revient à tout moment.

« Pour me sentir bien, il faut que je fasse du sport ! Si je ne m’entraîne pas, je me sens dégeulasse, mais si je m’entraîne, je me sens bien! »

© Laurent Corbeil / Projection Culturel

La production d’Occupation Double dans la bonne direction

Évidemment, impossible de recevoir Claudie sans lui adresser la parole, ne serait-ce qu’une fois, sur l’émission qui l’a fait connaître par les Québécois et Québécoises. 

Dans la même lignée que le reste de l’entretien, l’invitée du jour a été questionnée à savoir ce qu’elle pensait de la prise de conscience de la production quant au mouvement du jour. 

« De voir une candidate qui défie les “standards de beauté” à l’émission cette année, c’est super! On a encore du chemin à faire, mais moi je crois que la production travaille fort là-dessus et qu’elle fait un super beau travail! »


Si vous avez manqué l’entrevue en direct avec Claudie Mercier et aimeriez tout de même visionner l’intégrité de la conversation, c’est toujours possible! Cliquez ici pour l’écouter!

Vous avez aimé la diffusion de ce premier direct sous la thématique du mouvement “Body Positive”? Soyez de retour, à 19h15 ce soir, en direct de la page Instagram de Projection Culturel (@p_culturel), alors que Charles Montigny sera de passage.

Conférencier spécialiste en anxiété, le candidat récemment exclu des maisons d’Occupation Double devrait avoir de bons conseils à livrer aux gens présents. Un rendez-vous à ne pas manquer!

Jean-Philippe Doucet

Oeuvrant dans le domaine sportif depuis maintenant plus de trois ans, Jean-Philippe tente de joindre sa passion des communications pour en faire profiter le domaine culturel ! En plus de son bagage dans le domaine sportif, Jean-Philippe est actuellement étudiant en sciences de la communication à l'université de Montréal et a un intérêt marqué pour le showbizz québécois.

Précédent

Le batteur des BB François Jean s’éteint

Faire cadeau de magie cette année

Suivant