De la magie à distance

Luc Langevin
© Evenko

De la magie à distance

L’illusionniste Luc Langevin présentera, du 4 décembre au 31 janvier prochain, son nouveau spectacle intitulé Interconnectés de manière 100 % virtuelle.

Le spectacle Interconnectés sera disponible pour les internautes du Québec et de l’Europe francophone et ce, depuis le confort de leur domicile par le biais d’une plateforme spécialement conçue pour l’expérience. Ce spectacle interactif et immersif sera d’une durée d’approximativement 60 minutes.

Avec ce spectacle, Luc Langevin désire prouver qu’en magie et en illusion, il n’y pas de trucages et de coupures au montage.

« Le but c’est de faire un spectacle qui est un seul plan-séquence pour montrer qu’il n’y a rien qui est coupé au montage, qu’on ne cache rien avec le montage », explique l’illusionniste.

Une expérience interactive

Pour ce spectacle à distance, Luc Langevin met l’accent sur l’immersion des spectateurs et en les faisant agir à divers moments de la représentation. « J’ai décidé de monter un spectacle avec des numéros très interactifs, où, dans chaque numéro, ce sont toujours les gens avec qui je suis connecté en direct qui déterminent l’issue du tour. »

Malgré la distance entre l’illusionniste et ses spectateurs, Luc Langevin assure que la magie va opérer.

« La magie va se passer dans la boîte courriel des gens, entre leurs mains, chez eux-mêmes. Il y a entre autres un tour collectif où je demande à tout le monde d’avoir un jeu de cartes avec eux. Il va se produire de la magie dans leurs mains finalement. Donc j’ai beau me trouver derrière un écran, la magie est entre leurs mains. Ils sont donc obligés d’y faire face en quelque sorte. »

« Je n’ai rien vu de tel sur la planète qui ressemble à ça en matière de divertissement. L’aspect unique de ça m’excite beaucoup et j’ai hâte que les gens le découvre. »

On parle d’une vingtaine de représentations du spectacle Interconnectés qui seraient tenues entre le 4 décembre et le 31 janvier prochain.

Alexis Savoie

Présentement étudiant en Communication à l'Université de Sherbrooke, Alexis a toujours affectionné l'écriture. Passionné de littérature, de cinéma, de musique et d'art, il souhaite avant tout partager son amour de l'univers culturel québécois.

Précédent

Léonides : l’art d’ouvrir ses horizons

Les spectacles corporatifs virtuels de plus en plus populaires

Suivant