« Ce qui me passionne dans la vie, c’est d’aider les autres »

© Laurent Corbeil / Projection Culturel
© Laurent Corbeil / Projection Culturel

« Ce qui me passionne dans la vie, c’est d’aider les autres »

Leader à ses heures, la poussière retombe peu à peu pour Charles Montigny, quelques semaines après une apparition marquée à OD Chez Nous. De passage au Instagram Live de Projection Culturel pour parler du mouvement « Body Positive », le « mouton noir » de la téléréalité a été fort sympathique et généreux de son temps, mercredi soir.

Terre à terre du début à la fin, Charles « le leader positif » Montigny a adhéré à sa mission principale depuis sa sortie des maisons ; redonner aux autres en prodiguant de précieux conseils à la communauté présente au Instagram Live de Projection Culturel.

Si vous n’avez pas porté le candidat Charles de la télésérie dans votre coeur, parrions que vous tomberez en amour assez rapidement avec la vraie version du Baie-Comois d’origine.

« Ce qu’on a vu dans Occupation Double et ce que mes amis voient dans la vraie vie, c’est deux affaires complètement différentes. »

Charles Montigny

Travaillant depuis près de sept ans en intervention dans plusieurs rôles différents, l’homme de 27 ans assure avec beaucoup de fierté que sa mission première dans sa vie reste toujours d’aider son prochain.

« Dans la vraie vie, moi ce qui me passionne c’est d’aider les autres », a affirmé celui que l’on appelait le « leader positif ».

© Laurent Corbeil / Projection Culturel

Un travailleur dans l’âme

Que ce soit pour son implication autrefois auprès des gens atteints du spectre de l’autisme, son métier de travailleur social pour la protection de la jeunesse ou encore lors de  conférences sur la gestion du stress et de l’anxiété auprès des adultes, Charles a toujours été le premier à s’impliquer auprès de la communauté.

Plus récemment, c’est le monde de l’entreprenariat qui l’interpelle le plus et il semble avoir découvert une réelle passion pour les affaires.

« C’est une passion pour moi ! Je n’ai pas l’impression de travailler quand je fais ça. C’est ce qui me manquait le plus à OD. »

« Je suis un gars qui va travailler beaucoup d’heures par semaine. Comme je dis, ce n’est pas une tâche pour moi, c’est une passion de travailler. »

Faire profiter de sa plateforme

Présent pour démystifier les différentes composantes de l’anxiété dans notre société et pour informer les gens sur ce sujet, Charles a également profité de sa présence pour annoncer un projet qui l’occupera au cours des prochains mois.

« Je vais profiter de ma plateforme pour faire une différence. J’ai contacté des influenceurs antiracistes, puis j’ai l’intention de faire des take-overs. Je vais donner des accès à mon compte Instagram pendant 24 heures à des minorités visibles, des personnes avec des maladies, etc. Le but ici c’est vraiment de valoriser des personnes qui représentent des gens hors normes. »

Charles Montigny

« Je ne suis pas la meilleure personne pour parler des difficultés, mais je veux leur donner ma plateforme. J’ai vraiment hâte de commencer ça ! » 

Plusieurs préjugés tombent sur les anciens candidats de la télésérie, mais nullement le nom de Charles Montigny ne se retrouvera au centre de controverses dans la vie de tous les jours.

« Pour moi, c’est vraiment important d’utiliser les réseaux sociaux pour faire quelque chose d’utile, pas juste une plateforme pour promouvoir quelque chose de superficiel », au sujet de l’importance de sa plateforme après OD Chez Nous.

© Laurent Corbeil / Projection Culturel

Le point final sur l’expérience OD

Malgré une expérience en deux temps, le candidat d’OD Chez Nous, retire de très beaux moments de son passage dans les maisons ainsi que de belles relations, dont la rencontre de son âme-soeur, Éloïse. 

Questionné à savoir si les participants étaient mis dans des cases à leur entrée dans l’aventure, le principal intéressé ne pouvait qu’être en accord, tout en stipulant qu’il n’est pas toujours facile d’y ressortir.

« Les étiquettes nous collent à la peau. Évidemment, je n’oblige personne à m’aimer. Par contre, une fois qu’une personne a une opinion sur toi, c’est difficile de la faire changer d’avis. »

Charles Montigny, candidat d’OD Chez Nous

« C’est important qu’on apprenne comment la personne est avant de la juger. Je dirais même que c’est un “pattern” qui nuit à notre société. »

Travaillant de nature, Charles demeure humble et affirme qu’il n’hésitera pas à faire taire ses détracteurs dans les prochains mois.

« Je pense que je vais être capable de montrer aux gens la vraie personne que je suis. J’aime interagir avec les personnes et je n’hésite pas à leur répondre. »

Charles Montigny

Vous avez manqué le Instagram Live de Projection Culturel avec Charles Montigny? Vous pouvez retourner le visionner intégralement en cliquant ici!

Vous avez aimé la diffusion de ce direct sous la thématique du mouvement “Body Positive”? Soyez de retour, à 19h15 ce soir, en direct de la page Instagram de Projection Culturel (@p_culturel), alors que Rym Nebbak sera de passage pour notre dernière soirée « Body Positive ».

Jean-Philippe Doucet

Oeuvrant dans le domaine sportif depuis maintenant plus de trois ans, Jean-Philippe tente de joindre sa passion des communications pour en faire profiter le domaine culturel ! En plus de son bagage dans le domaine sportif, Jean-Philippe est actuellement étudiant en sciences de la communication à l'université de Montréal et a un intérêt marqué pour le showbizz québécois.

Précédent

À la rencontre d’une femme forte

L’art de s’accepter avec Rym Nebbak

Suivant