Crédit photo :

Télé-Québec présentera un concours de rap télévisé

| | , ,

La compétition internationale de rap End of the Weak, ayant mis le pied dans une quinzaine de pays depuis sa fondation en l’an 2000, effectuera son prochain arrêt sur les ondes de Télé-Québec. Pour l’occasion rebaptisé La fin des faibles, l’émission aura pour objectif de mettre de l’avant le talent de la province dans un style musical qui gagne progressivement en popularité.

Le concours existe déjà au Québec depuis une dizaine d’années, mais ce sera la première fois qu’on en fera une représentation télévisuelle. C’est un pari de la boîte Urbania, qui est allée chercher un animateur d’expérience en Pierre-Yves Lord.

Les candidats du concours devront impressionner un jury à trois têtes composé des rappeurs Koriass, Sarahmée et Souldia au travers une brochette de segments mettant à l’épreuve les différentes compétences nécessaires pour réussir dans le monde du rap québécois.

Que ce soit en texte libre, en a capella, en improvisation avec objets, en MC contre DJ et en cercle (cypher), les concurrents devront montrer qu’ils sont autant capables de livrer une improvisation rythmée que de faire passer un message percutant. Ces derniers seront entre autres jugés sur « la qualité des textes, la créativité, la présence scénique, le débit et l’interaction avec l’environnement », comme l’explique le Journal de Montréal.

Et le tout en français, s’il-vous-plaît.

« C’est l’occasion de faire entendre ton flow et d’affirmer ta créativité. »

– Pierre-Yves Lord

Il est possible de faire parvenir sa candidature à l’émission jusqu’au 18 novembre à 23h59, ce après quoi se tiendront des auditions filmées à Montréal, Québec et Gatineau pour sélectionner les 16 personnes qui feront officiellement partie de l’aventure.

Séparée en huit épisodes qui seront diffusés sur une base bi-hebdomadaire, La fin des faibles sera dans les écrans des Québécois en mars 2021, afin de célébrer le Mois de la francophonie.

William Thériault

William est un véritable passionné d'actualité et d'information. Rêveur se démenant au quotidien, il a le journalisme pour vocation. Couvrir la culture, c'est un moyen de sortir de sa zone de confort.

Précédent

Jireh Gospel Choir s’ajoute à la programmation de « Live Dans Ton Salon »!

Le Festival CINEMANIA approche à grands pas

Suivant