Pierre Hébert : L’homme qui se cache derrière l’humoriste

Pierre Hébert
© Myriam Frenette / Juste pour rire

Pierre Hébert : L’homme qui se cache derrière l’humoriste

Invité de Marc-Antoine Montpetit à Pas d’temps à perdre, talk-show web de l’humoriste, Pierre Hébert a été fidèle à son habitude en étalant tout le fruit de sa belle personnalité à ses nombreux admirateurs, jeudi soir. Authentique du début à la fin, découvrez l’homme qui se cache derrière l’humoriste, dans le cadre de l’événement organisé par Juste pour rire.

Pierre Hébert : un nom qui revient souvent dans le jargon, toujours pour les bonnes raisons. Moqueur à son heure, authentique et fonceur, qu’en est-il de l’homme derrière cette silhouette?

Si l’on se fie à l’entretien de 90 minutes qu’il a livré avec Marc-Antoine Montpetit, jeudi soir, c’est un homme de grande classe, mais surtout un bon père de famille qui a mis les pieds à la Place des Arts.

« Je suis un gars de famille. Quand j’arrive chez nous, il n’y a plus de métier. Tout ce qui touche mes enfants, ça me touche vraiment beaucoup. »

Pierre Hébert

Occupé à maintenir ce climat familial important à ses yeux, Pierre jumèle ses heures de plaisir à la maison avec celui de faire rire son public, un métier qu’il fait depuis maintenant belle lurette.

Si l’aisance et la prestance de la bête de scène semblent innées, ce dernier n’a pas toujours été ouvert à autrui.

« Avant je n’étais pas celui qui prenait plus de place, j’étais « low profile ». J’ai commencé à prendre plus de place à l’université. »

Pierre Hébert
© Myriam Frenette / Juste pour rire

Un chapitre de sa vie qu’il n’est pas prêt d’oublier

Pour certains, le nom de Pierre Hébert sonne une cloche que par son rôle dans la populaire série jeunesse Vrak la Vie, où il incarne l’un des quatre acteurs principaux avec ses bons amis Philippe Laprise, Marie-Soleil Dion et Marie-Claude St-Laurent.

Au-delà des heures de tournage, les liens se sont tissés tellement facilement entre eux et cette complicité naturelle a fait de la série une réussite sur toute la ligne pendant six saisons.

« Vrak la Vie c’est un, sinon le projet le plus marquant de ma carrière! Encore aujourd’hui, je m’en fais parler. Les gens ont vraiment embarqué dans l’histoire. »

Pierre Hébert

Évidemment, ce premier rôle marquant au petit écran n’a pas seulement attiré l’attention des téléspectateurs, mais aussi de différents artistes qui cognaient à la porte pour figurer dans le scénario créé par Pierre Hébert lui-même.

« Plein de gens sont venus tourner à Vrak la Vie et on n’en revenait juste pas. Un jour, Claude Legault m’a dit qu’il aurait aimé jouer dans la série. C’est spécial ! »

Pierre Hébert

Une complicité entre Pierre et le grand public qui aurait pu passer sous le silence. En effet, l’invité du jour a dû auditionner pour le rôle de Pierre dans sa propre série.

« Je n’étais pas assuré d’avoir le rôle de Pierre. J’ai auditionné trois fois pour finalement avoir le post », déclare celui qui aura finalement triomphé devant un autre acteur pour l’obtention du rôle.

160 épisodes plus tard, c’était déjà la fin de ce chapitre de vie qui se termina avec beaucoup de chagrin. Cinq ans après ce succès incontesté, Pierre Hébert a tourné la page d’une bien mauvaise façon, lui qui voulait propulser le succès de Vrak la Vie au grand écran, sans succès.

« C’était une grande déception pour moi. Ça m’a découragé d’écrire un film et j’étais un peu amer », avoue Pierre de son chapeau de créateur, lorsqu’il a appris le refus de son projet de film.

S’il a depuis pivoté sa carrière pour se concentrer sur l’humour, Pierre ne ferme pas la porte à un possible retour de Vrak la Vie, de quelconque façon.

« Pour moi, Vrak la Vie ce n’est pas mort. Ça me suit dans mon quotidien. Je m’en fais tellement parler. »

Pierre Hébert
© Myriam Frenette / Juste pour rire

Des anecdotes à n’en plus finir

Lors de la discussion entre les deux humoristes réunis jeudi soir, on a pu apprendre plusieurs choses via des anecdotes loufoques de la vie. Une chose à retenir pour les gens de l’industrie de l’humour : ne jouez pas des tours à Jean-Michel Anctil, sans quoi ça pourrait se retrouver contre vous!

Des paroles sages de Pierre qui a pourtant eu le plaisir de pouvoir compter son collègue comme l’une de ses nombreuses victimes.

« J’avais dit à ses « fans » d’aller lui écrire sur sa page pour lui dire que ses « shows » sont annulés. Il ne comprenait pas que jusqu’à ce que je l’appelle pour lui en parler », raconte Pierre, fier de son coup, se méfiant tout de même de son bon ami à ce jeu de plaisanterie.

En plus de son anecdote sur Jean-Michel Anctil, le sympathique invité a raconté son expérience au Léon pour une campagne publicitaire ou encore la seule personne qui s’est vu refuser une photo avec Pierre, car ce dernier a défendu les intérêts de sa famille.

© Myriam Frenette / Juste pour rire

Savoir reconnaître le talent des autres

Au cours de sa carrière, Pierre a eu la chance de côtoyer de grandes personnes à ses côtés. Louis Morissette et Véronique Cloutier font partie des personnes envers qui l’humoriste éprouve une grande admiration.

« Louis Morissette, c’est un des premiers à m’avoir donné ma chance. J’aime comment il travaille, j’aime les risques qu’il prend. Ça m’impressionne vraiment et c’est une inspiration pour moi. »

Pierre Hébert

« Des gens comme Véro, il n’y en a pas quatre. Ça me fascine de voir comment elle est bonne dans tout. »

Pour conclure la soirée sous une note dirigée à la jeunesse d’aujourd’hui, le sympathique invité avait de prodigieux conseils à transmettre avant de quitter la Place des Arts de Montréal.

« L’important ce n’est pas d’être connu, c’est de faire ce que tu aimes.  Essaye pas de faire de quoi pour l’argent, fait quelque chose que tu aimes et tu vas être bon. »

Pierre Hébert

Pour vous plonger dans l’humour, et ce tout à fait gratuitement, c’est maintenant possible grâce à Juste pour rire qui offre une programmation gratuite ce vendredi et samedi. On y retrouvera Le Grand Live de Pierre-Yves Roy-Desmarais, tous les shows des deux dernières semaines en format réduit et encore plus! Au total près de 200 artistes seront de passage, un rendez-vous à ne pas manquer.

Jean-Philippe Doucet

Oeuvrant dans le domaine sportif depuis maintenant plus de trois ans, Jean-Philippe tente de joindre sa passion des communications pour en faire profiter le domaine culturel ! En plus de son bagage dans le domaine sportif, Jean-Philippe est actuellement étudiant en sciences de la communication à l'université de Montréal et a un intérêt marqué pour le showbizz québécois.

Précédent

Adieu Monsieur Haffmann

L’Orchestre Métropolitain en concert sur le Mont-Royal

Suivant