Le conte « L’arracheuse de temps » de Fred Pellerin adapté au cinéma

Fred Pellerin
© Marie-France Coallier / Le devoir

Le conte « L’arracheuse de temps » de Fred Pellerin adapté au cinéma

Le tournage du film L’arracheuse de temps a commencé. Cette histoire est une adaptation du conte de Fred Pellerin publié en 2009. La distribution du film est prometteuse avec des acteurs québécois connus du public, dont Marc Messier et Michèle Deslauriers.

C’est la troisième fois qu’un des contes de Fred Pellerin est transmis au grand écran. Par le passé, on a eu l’occasion de visionner les adaptations de Babine et Ésimésac réalisées par Luc Picard. Cette fois-ci, on retrouvera Francis Leclerc derrière la caméra. Ce dernier et Fred Pellerin ont déjà travaillé ensemble sur le scénario du film Pieds nus dans l’aube sortie en 2017. On peut s’attendre à une collaboration brillante de la part de ce duo.

©Film du Québec

Le roman raconte l’histoire d’une vieille dame venue s’installer dans le village de Saint-Élie-de-Caxton, il y a bien longtemps. Cette étrangère nantie paraît mystérieuse, ce qui accentue les ragots de village. On dit que c’est une sorcière capable de prédire le futur et le présent. Les villageois la surnomment « Stoop ».

©Fred Pellerin.com

Pour la version cinématographique, le réalisateur a dévoilé au Journal de Montréal que l’histoire suit le point de vue du petit Fred. Le jeune garçon passe du temps avec sa grand-mère qui lui raconte des histoires et qui tente de le persuader que la mort n’existe pas. Elle lui raconte la fois où elle avait chassé la mort de son village en 1926. On voit l’histoire à travers l’imagination du garçon. L’auteur Fred Pellerin dévoile qu’il est ravi de cette vision, qui permet d’explorer la magie et la fantaisie à l’écran. Un genre moins fréquent au Québec.

Les films Séville ont partagé leur distribution impressionnante pour ce film ; Geneviève Schmidt , Céline Bonnier, Émile Proulx-Cloutier ou encore Sonia Cordeau. Grâce à la page Instagram de Geneviève Schmit, on peut déjà voir une idée des personnages et du décor. Le tournage se passe actuellement en Montérégie à Saint-Armand.  

Pour l’instant, on peut se procurer le livre à une librairie près de chez nous, mais nous devrons toutefois attendre la fin de l’année 2021 pour pouvoir visionner le film au grand écran.

Florence Fortin-Giasson

Détentrice d’un bac et d’un certificat en histoire et en communication à l’UdeS, Florence adore apprendre sur toute sorte de sujets. Fan de voyage, cinéma, art et de vintage, elle se lance dans divers projets pour promouvoir la culture et la mémoire québécoise

Précédent

Les chefs! : le tournage de la 11e saison est reporté

7 films signés Québec pour votre marathon d’Halloween

Suivant