La sortie du film Aline est reportée

ALINE
© Rectangle Productions

La sortie du film Aline est reportée

Malgré une sortie prévue le 27 novembre dans les salles de cinéma du Québec, le film Aline réalisé par Valérie Lemercier doit être reporté. Face au reconfinement annoncé en France mercredi et au maintien des mesures établies par les autorités sanitaires québécoises, le long métrage inspiré de la vie de Céline Dion sortira lors de la réouverture des salles de cinéma.

Pour le moment, la date de parution du film reste inconnue, mais la réalisatrice et actrice principale du film Aline, Valérie Lemercier, a confié au journal français Le Parisien qu’elle espère une sortie en salle le 23 décembre.

S’inspirant de la vie de la célèbre chanteuse québécoise, le long métrage Aline présente les moments les plus marquants de la carrière de Céline Dion, renommée Aline Dieu pour ce film se voulant comme un hommage fictif plutôt qu’une précise biographie.

Le 5 novembre prochain, le film coproduit par Rectangle Productions et Caramel Films devait également être présenté en ouverture du festival Cinemania. Cependant, vu les circonstances actuelles, cette diffusion en primeur sera, elle-aussi, remise à plus tard.

Par ses 30 millions de dollars de budget, plus de 3 ans de travail et la renommée incontestée de la chanteuse canadienne, le plus récent projet de Valérie Lemercier reste très attendu, autant au Québec qu’à travers la francophonie européenne, malgré le report de la date de sortie. Toutefois, il faudra s’armer de patience pour suivre la vie de Céline Dion au grand écran, puisqu’une diffusion en ligne n’est pas envisageable selon la production et que la date de réouverture des salles de cinéma demeure imprévisible.

Une collaboration de Alexis Thériault

Projection Culturel

Projection Culturel est une entreprise médiatique qui a pour objectif de mettre de l’avant les différents artistes de chez nous. Ce site web culturel vous permettra d’en apprendre davantage sur le monde du showbizz et sur vos artistes préférés!

Précédent

Spectrum : les multiples facettes de Zach Zoya

L’acrophobie de Roxane Bruneau

Suivant