La 23e édition de RIDM

RIDM
© RIDM

La 23e édition de RIDM

Les Rencontres internationales du documentaire de Montréal (RIDM) qui auront lieu du 12 novembre au 2 décembre, ont annoncé leur programmation qui est séparée en huit thématiques, puis que le tout se déroulera de manière virtuelle.

Mercredi, RIDM a annoncé que leur 23e édition sera de façon virtuelle. Les 109 films dont 48 longs métrages seront disponibles partout au Québec au coût de 70$ pour un passeport et 15$ par thématique.

Les documentaires ont été séparés en huit thématiques actuelles qui représentent très bien notre année : « Confronter l’histoire », « Explorer la nature », « Trouver ses communautés », « Réfléchir la dystopie », « Devenir soi-même », « Contester le pouvoir », « Repenser l’intimité » et « Survivre à la violence ».

Parmi les nombreux films québécois, L’Indien malcommode de Michelle Latimer sur la colonisation des peuples autochtones en Amérique du Nord et CHSLD où le réalisateur François Delisle se questionne sur la représentation des aînées dans notre société en accompagnant sa mère dans ses derniers moments. Il y a aussi CHSLD, mon amour, dans lequel le réalisateur, Danic Champoux, a installé une caméra pendant plusieurs mois dans un CHSLD de Montréal pour y voir les interactions entre le personnel et les patients et Wintopia un film sur la vie du documentariste canadien Peter Wintonick. Le documentaire est d’ailleurs réalisé par sa fille, Mira Burt-Wintonick.

Il n’y aura pas que la présentation des documentaires, il y aura aussi des tables rondes et des discussions sur les sujets abordés dans les documentaires. Le rendez-vous aura lieu du 12 novembre au 2 décembre en version web, vous pouvez vous procurer des billets ici.

D’ici là, voici la bande-annonce de l’évènement :

Maggy McDonald

Passionnée par le cinéma, la littérature, la musique et les arts de la scène depuis un jeune âge, Maggy a terminé ses études collégiales en journalisme et est maintenant étudiante à l’Université Concordia. Elle souhaite partager son amour pour la culture québécoise.

Précédent

L’émission Flirt à l’aveugle ouvre ses portes à la diversité LGBTQ+

Projection Culturel vous invite à vous joindre à la fête!

Suivant