7 films signés Québec pour votre marathon d’Halloween

© Pixabay / Libre de droits
© Pixabay / Libre de droits

7 films signés Québec pour votre marathon d’Halloween

Malgré que le Québec a eu le OK cette semaine pour que les enfants passent l’Halloween, les adultes eux, doivent se résigner à rester chez eux. Toutefois, il y a toujours une façon de ne pas rater l’Halloween 2020 : se replonger dans des classiques films d’horreur ou de thriller québécois.

Pour ceux qui sont tannés de refaire encore et encore le tour de la section horreur de Netflix, voici une courte liste de films signés québécois qui pourront vous donner des frissons en ce mois d’octobre particulier et vous mettre dans le « mood » de l’Halloween.

**Cette liste est non-recommandée aux enfants.


5150 rue des Ormes

Ce film inspiré du livre éponyme de Patrick Sénécal est un thriller psychologique réalisé par Éric Tessier en 2009. Un jeune cinéaste se fait enlever et séquestrer par une famille qui lui lancent épreuve après épreuve pour qu’il soit libéré. De quoi garder les yeux rivés à l’écran avec le cœur qui bat la chamade.

© Affiche du film 5150 rue des Ormes (2009)


Les Sept Jours du talion

Claude Legault incarne un père qui devient extrêmement dangereux après le meurtre de sa fillette et qui tente de rendre la donne à l’homme qu’il croit coupable. Ce film produit en 2010 par Daniel Grou est aussi issu de l’œuvre de Patrick Sénécal, ce qui promet d’ajouter des points à l’échelle des frissons.

© Affiche du film Les Sept Jours du talion (2010)


Lac Mystère

Réalisé par Éric Canuel, ce suspense avec un penchant de parodie vient chercher le côté humoristique signature du Québec. Paru en 2013, le film aux personnages stéréotypés peut alléger votre marathon de films terrifiants. Ici, un homme tente de s’extriper de la société en déménageant dans un chalet, où il n’arrive malheureusement pas à y trouver de repos.

© Affiche du film Lac Mystère (2013)


Les Affamés

2017 nous a apporté un mélange du phénomène américain The Quiet Place et de la série The Walking Dead à la québécoise, réalisé par Robin Aubert. Le Québec y conserve ses magnifiques paysages, mais le peuple y perd sa tête, constamment chassés par des êtres qui sont très, très affamés.

© Affiche du film Les Affamés (2017)


Saints-Martyrs-des-Damnés

Un excellent série B, cette œuvre, aussi de Robin Aubert, est produite en 2005. Un journaliste et un photographe sont dépêchés dans un village afin d’enquêter sur la disparition d’un couple. L’ami du journaliste interprété par François Chénier disparait à son tour, et soudainement les habitants de Saints-Martyrs-des-Damnés veulent aussi sa peau.

© Affiche du film Saints-Martyrs-des-Damnés (2005)


Angle mort

Réalisé par Domique James, ce film datant de 2011 vous transporte en Amérique latine, où le voyage d’un couple est interrompu par un tueur en série qui s’attaque à des conducteurs au hasard pour venger sa femme décédée dans un accident de voiture qui l’a aussi défiguré.

© Affiche du film Angle mort (2011)


Discopathe

Un autre film au volet comique pour calmer votre pouls en cette fin de liste! Paru en 2013 et réalisé par Renaud Gauthier, ce film de type slasher (donc assez visuel en termes de sang) a sa dose d’action. Un New-Yorkais en visite au Québec déteste la musique et perd complètement la tête dès qu’il est en contact avec de la musique disco… Loufoque, mais un classique.

© Affiche du film Discopathe (2013)


Mackenzie Sanche

Une amoureuse des arts, de l'écriture, de la photographie et de la vidéo, sans oublier des animaux et de la nature, Mackenzie vient tout juste de terminer ses études collégiales en journalisme et continue son parcours à l'Université Concordia. Elle cherche tout simplement à vivre de ses passions et à relever de nouveaux défis.

Précédent

Le conte « L’arracheuse de temps » de Fred Pellerin adapté au cinéma

Les invités de TLMEP ce dimanche

Suivant