Marc-Antoine Montpetit : de la persévérance qui est payante

Marc-Antoine Montpetit
© Andrew Clark / Cybersoleil

Marc-Antoine Montpetit : de la persévérance qui est payante

Marc-Antoine Montpetit est la preuve que le travail avec acharnement paye à un moment ou un autre. La preuve, ce dernier participera pour la première fois à un évènement en collaboration avec le Festival Juste pour rire le 8 octobre prochain sur Yoop avec son talk-show web Pas d’temps à perdre.

Bien qu’il se soit frotté à plusieurs embûches, Marc-Antoine Montpetit n’a tout simplement jamais abandonné, et c’est ce qui le rend le plus fier.

« Malgré les embûches, j’ai toujours poussé le projet. Je n’ai pas nécessairement l’appui des gros médias, mais c’est en constance amélioration et justement, aujourd’hui, le groupe Juste pour rire me fait confiance », affirme Marc-Antoine Montpetit.

Ceci a été une opportunité de réfléchir à tout le chemin qu’il avait parcouru au cours des cinq dernières années.

« Si je regarde le parcours de Pas d’temps à perdre de la saison 1 jusqu’à aujourd’hui (saison 5), il y a un monde de différences. Dans ma tête, je me dis que ça ne va pas aussi vite que je voudrais, mais au moins j’avance. Je suis un peu comme la tortue qui court derrière le lièvre, les deux s’en vont vers la ligne d’arrivée et ça ne me dérange pas d’être la tortue parce qu’au moins j’avance »

Marc-Antoine Montpetit en entrevue avec Projection Culturel

Ces phrases philosophiques montrent bien le parcours de Pas d’temps à perdre et cette collaboration avec le Groupe Juste pour rire pourra enfin permettre à Marc-Antoine Montpetit de faire rayonner son projet vers de nouvelles paires de yeux.

« C’est sûr qu’il aura des personnes qui vont m’écouter et qu’ils ne me connaissent pas. Je vais rester authentique à mon projet, même si le public cible est différent, parce que s’ils m’ont choisi, c’est parce qu’il faisait confiance à mon projet comme il est », lança-t-il.

© Stéphane Couturier / MatTv.ca

L’équipe de Pas d’temps à perdre a été finaliste pour une deuxième fois aux Gémeaux dans la catégorie Meilleure émission ou série originale pour les médias numériques : variétés, lauréat attribué à Face à moi : saison 2.

Un intérêt toujours plus grand

Selon lui, la présence de Pas d’temps à perdre sur Yoop est le résultat de trois ans de travail et de discussions avec le Groupe Juste pour rire.

En 2017, ce dernier avait présenté une représentation extérieure dans son village natal (Saint-Étienne-de-Beauharnois) en compagnie de Katherine Levac et Jo Roberge. Ce spectacle avait réuni près de 200 personnes. C’est à ce moment qu’il avait eu les premières discussions avec eux.

« J’avais approché Juste pour rire en leur présentant le projet et en insistant sur le fait que les spectateurs avaient eu beaucoup de plaisir. Bon, oui c’était gratuit, mais j’étais pas mal sûr que la moitié des personnes auraient été prêtes à débourser un certain montant pour y assister. Donc, ça fait au moins trois ans qu’ils connaissent le projet »

Marc-Antoine Montpetit

Des personnalités qui ont inspiré Marc-Antoine Montpetit, il y en a eu plusieurs, mais celui qui a toujours été dans son esprit : Steve Bégin, ancien joueur du Canadien de Montréal. En effet, il n’a pas hésité à répondre ce nom.  

« Le nom qui me vient le plus vite c’est Steve Bégin, sans être le meilleur joueur de hockey au monde, c’est sûrement le gars qui avait le plus grand cœur et c’est une inspiration depuis que je suis petit. Un peu comme moi, Steve [Bégin] se lance des défis et à chaque fois il réussit à surprendre. », avoua-t-il.

Le 8 octobre, en direct de la Place des Arts et de la plateforme Yoop, Pierre Hébert et le réalisateur de la populaire série C’est comme ça que je t’aime, François Létourneau se laisseront aller dans l’univers de l’entrevue de Marc-Antoine Montpetit.

Pour le Stéphanois, le choix des invités n’a pas été un énorme casse-tête.

« C’est simple, Pierre Hébert était censé être mon prochain invité, j’étais supposé tourner l’épisode au mois d’avril et la pandémie est arrivée, alors le tournage a été annulé. Pour ce qui est de François Létourneau, Juste pour rire voulait faire quelque chose avec lui, mais il ne s’avait pas quoi, alors ils ont pensé à moi », présente-t-il

L’animateur de 30 ans est très content que François Létourneau ait accepté l’invitation.

« Je suis un grand « fan » des séries qu’il a faites et je ne sais pas pourquoi, mais je n’avais jamais vraiment pensé à lui, on dirait qu’il est un peu plus dans l’ombre et il est rarement dans les talk-shows et quand Juste pour rire l’a proposé, j’ai trouvé l’idée géniale. »

Marc-Antoine Montpetit en entrevue avec Projection Culturel

Il est possible d’acheter des billets pour cet évènement sur le site web de la plateforme Yoop au prix de 10$ chacun. L’entrevue avec François Létourneau est présentée à 18h30, alors que celle de Pierre Hébert débutera à 21h.

Marc-André Fortin

Véritable passionné de la culture québécoise, Marc-André voit dans ce projet, une chance de pouvoir transmettre un peu de sa passion à toute personne qui s’y voit intéressée. Que cela passe par les séries télévisées, les chansons québécoises ou les humoristes, il aimerait que les jeunes se reconnaissent et s’accrochent à ce qui est fait ici.

Précédent

Tout le monde en parle de retour dimanche!

Début des tournages de la nouvelle série « Alertes »

Suivant